🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Test Corsair Katar Elite Wireless : une souris sans fil aboutie et idéale pour la compétition

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
27 octobre 2022 à 15h00
5
Test Corsair Katar Elite Wireless © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Légère, compacte et performante, c’est la formule retenue par Corsair pour propulser la toute nouvelle itération de sa souris gamer Katar Elite Wireless sur le devant de la scène. Profitant du design et de l’ergonomie de la gamme Katar, cette version Elite va encore plus loin, notamment avec son capteur Corsair Marksman, sa double connectivité sans fil, ou encore un polling rate de 2 000 Hz.

Corsair Katar Elite Wireless
  • Performances sans reproche
  • Design léger et ergonomique
  • Double connectivité et autonomie
  • Conception robuste
  • Design symétrique mais pas pour les gauchers
  • Autonomie un peu plus faible qu'annoncée (avec la LED et le polling rate de 2 000 Hz)

Destinée avant tout à un public qui s’adonne aux joies de la compétition, la Corsair Elite Katar Wireless entend bien proposer une alternative convaincante aux souris ultralégères de certains concurrents. Dévoilée quelques jours après l’immense tapis RGB MM700 de la marque californienne, cette souris gaming se positionne, en effet, comme une sérieuse prétendante, grâce à ses 69 g sur la balance, son module SlipStream, son format compact, mais également avec un prix de départ qui est déjà (un peu) plus accessible que celui de la Logitech PRO X Superlight, de la gamme Viper chez Razer, ou encore que la Roccat Kone Pro Air.

Fiche technique Corsair Katar Elite Wireless

Ergonomie

Utilisation
Gamer
Nombre de boutons
6
Type de Roulette
Bidirectionnelle
Lateralité
Souris pour droitier
Trackball
Non
Souris verticale
Non
Souris silencieuse
Non

Caracteristiques techniques

Type de souris
Optique
Résolution optique
26000
Sans-fil
Oui
Interface avec l'ordinateur
Bluetooth, USB, RF 2,4 GHz
Logiciel compagnon
Corsair iCUE
Bluetooth Low Energy
Oui

Batterie

Type de batterie
Batterie intégrée
Autonomie
60h

Caractéristiques physiques

Longueur du câble
1,8m
Largeur
115,8mm
Profondeur
64,2mm
Poids
69g
Poids modulable
Non
Rétro-éclairage
Oui (RGB)
Test Corsair Katar Elite Wireless © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Une prise en main agréable dès les premières secondes

Malgré une taille relativement compacte, cette nouvelle souris Katar tombe parfaitement sous la paume de la main. La prise en main se fait naturellement avec une bonne sensation de confort et de contrôle dès les premières secondes.

Test Corsair Katar Elite Wireless © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


On ne distingue pas vraiment de différences visuelles et esthétiques par rapport aux précédentes souris de la gamme comme la Katar Pro Wireless, en réalité cette nouvelle mouture y est quasi intégralement similaire à la différence qu’elle ne fait pas appel à deux piles AA qui ajoutent du poids à l’ensemble. Avec ses 69 g, la Katar Elite Wireless est l’une des souris les plus légères du marché, même si certaines d’entre elles parviennent à descendre aux alentours de 50 g (comme la Cooler Master MM710 et la Finalmouse Ultralight 2).

Test Corsair Katar Elite Wireless © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Mis à part cela, la Katar est une souris assez simple dans son expression. Symétrique, elle n’est cependant pas réellement ambidextre, pour la simple raison que ses deux boutons de pouce se trouvent sur la tranche gauche. On y retrouve ensuite une molette bidirectionnelle, ainsi qu’un bouton pour ajuster la sensibilité, sous lequel est positionnée une LED d’état qui va nous permettre de jauger la charge de la batterie.

Test Corsair Katar Elite Wireless © Matthieu Legouge
Test Corsair Katar Elite Wireless © Matthieu Legouge

Sur les côtés, le revêtement antidérapant appliqué n’est ni trop rugueux, ni trop doux. Il améliore la prise en main et suffit amplement pour soulever la souris sans gêne. En dessous, on retrouve deux patins PTFE, un troisième vient entourer le capteur. La glisse est fluide et agréable. Enfin, une trappe toute simple permet de loger le dongle USB, pratique lorsqu’il s’agit d’emporter son mulot avec soi. Pour terminer, on trouve un interrupteur à trois positions pour éteindre la souris ou la passer au choix, en Bluetooth ou via la connexion SlipStream Wireless.

Test Corsair Katar Elite Wireless © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Pour en revenir rapidement à la prise en main, la Katar Elite Wireless se prête parfaitement au palm grip, à condition de ne pas avoir des mains immenses en raison de sa compacité. Le claw grip est également agréable avec une position qui semble toute naturelle.

Fonctionnalités, autonomie et logiciel compagnon

Puisqu’il s’agit d’une souris avant tout destinée aux joueurs de FPS et de MOBA, la Katar Elite Wireless reste simple en ne proposant qu’un minimum de fonctionnalités, les essentielles, et se concentre surtout sur les performances et la prise en main. On profite malgré tout d’une double connectivité bienvenue, d’une part via le dongle avec la connectivité SlipStream Wireless (RF 2,4 GHz), et d’autre part, avec le Bluetooth 4.2 et son mode Low Energy.

Test Corsair Katar Elite Wireless © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


La connectivité SlipStream se distingue sur un fonctionnement possible en « multipoint », comprendre par là que vous pouvez connecter les autres périphériques sans fil de la marque californienne (trois au maximum) à un seul et même dongle. Mieux encore, avec un laptop comme le Voyager a1600 (le tout premier de Corsair), vous n’avez même plus besoin de dongle : celui-ci est directement intégré au PC. Parmi les autres atouts de cette technologie wireless, Corsair met en avant la protection via un chiffrement AES 128-BIT de la connexion, un polling rate de 2 000 Hz résultant sur une latence inférieure à 1 ms, ou encore à l’Intelligent Frequency Shift (IFS) qui permet, pour résumer, de conserver un signal sans fil parfaitement stable même dans des environnements saturés.

Test Corsair Katar Elite Wireless © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Du côté de la batterie, Corsair annonce 60 heures via la connexion SlipStream, et pas moins de 110 heures avec une utilisation exclusivement Bluetooth. Nous n’avons pas été en mesure de vérifier le second point, mais la promesse est bien tenue pour ce qui est de la connexion SlipStream, à condition toutefois que l’éclairage RGB soit désactivé tandis que la souris se met en veille après 5 minutes d’inactivité …. avec un polling rate de 1 000 Hz, sans quoi il faudra plutôt tabler sur une longévité comprise entre 40 et 50 heures. La recharge complète est un peu longue puisqu’il faut compter environ une heure et 30 minutes. Le câble est suffisamment long (1,8 m) pour continuer d'utiliser la souris durant la recharge, en revanche, il manque de souplesse et n’est pas tressé.

Test Corsair Katar Elite Wireless © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

La Corsair Katar Elite Wireless est, comme les autres périphériques de la marque, accompagnée par le logiciel iCUE. Pas toujours des plus faciles à utiliser, ce logiciel a toutefois fait peau neuve depuis la dernière fois dont nous y avons eu affaire. Il offre foule d’options pour gérer, contrôler et surveiller périphériques comme composants. On accède à l’ajustement de la sensibilité, de 100 à 26 000 DPI avec un réglage par incrément à l’unité. On retrouve divers effets d’éclairage RGB pour le logo, la possibilité d’attribuer de nouvelles fonctions aux touches, mais également de créer des macros, ou encore de calibrer la souris par rapport à la surface, une fonctionnalité qui nécessite de la connecter en USB.

Test Corsair Katar Elite Wireless - iCUE © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic
Test Corsair Katar Elite Wireless - iCUE © Matthieu Legouge
Test Corsair Katar Elite Wireless - iCUE © Matthieu Legouge
Test Corsair Katar Elite Wireless - iCUE © Matthieu Legouge

L’appairage se fait très facilement avec le logiciel, en Bluetooth comme avec la connexion RF. On retrouve plusieurs fonctionnalités intéressantes comme le mode économie d’énergie qui vient couper l’éclairage RGB et ajuster la mise en veille automatique de la souris, ou encore la possibilité d’activer la prédiction, l’optimisation du temps de réponse des boutons, mais aussi de choisir entre trois niveaux pour la distance lift-off.

Performances : une souris taillée pour le frag

Les principales évolutions pour lesquelles cette souris Katar mérite le nom d’Elite ne sont pas seulement à voir du côté de la connectivité et de l’autonomie, mais également auprès des performances. Corsair a notamment équipé sa souris avec l’un des capteurs les plus généreux du moment, le Corsair Marksman (probablement basé sur un capteur PixArt PAW3395). Celui-ci affiche une sensibilité maximale de 26 000 DPI, un suivi de 650 ips ainsi que des accélérations jusqu’à 50G. Une telle sensibilité est, sauf dans de rares cas, inutile au quotidien. Toujours est-il que ce capteur de très bonne facture est idéal en jeu en proposant un suivi précis sans aucun décrochage.

Test Corsair Katar Elite Wireless © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Les deux clics principaux s’affichent quant à eux avec le doux nom de Corsair Quickstrike, ils sont constitués de contacteurs mécaniques Omron, garantis pour 60 millions d’activations. Ils offrent entière satisfaction à l’usage avec un clic rapide, un rebond des plus francs, tout en produisant un son audible, mais agréable à l’oreille. La molette est quant à elle classique à souhait. Elle semble de bonne facture et dispose de crans assez resserrés.

Corsair Katar Elite Wireless : l'avis de Clubic

Corsair Katar Elite Wireless

9

La Katar Elite Wireless assure des performances de premier plan couplé à une connectivité SlipStram à laquelle on ne trouve rien à redire. Corsair ajoute la possibilité d’utiliser la souris en Bluetooth, une double connectivité que l’on aimerait voir plus souvent pour jongler entre gaming et usage bureautique et ainsi économiser quelques heures d’autonomie.

Pour le reste, la Katar Elite Wireless ne sort pas réellement de sa zone de confort, et c’est tant mieux. Le design connu de cette gamme Katar est idéal pour qui les sessions de jeu se résument principalement par un enchainement de frags, tout autant que pour les joueurs qui n’ont pas besoin de plus de deux boutons sur la tranche. En bref, la Katar Elite Wireless assure l’essentiel pour les joueurs en recherche d’une souris sans fil performante à un tarif élevé certes, mais déjà moins que certains concurrents qui ne nous ménagent pas sur les prix pour de simples mulots.

Les plus

  • Performances sans reproche
  • Design léger et ergonomique
  • Double connectivité et autonomie
  • Conception robuste

Les moins

  • Design symétrique mais pas pour les gauchers
  • Autonomie un peu plus faible qu'annoncée (avec la LED et le polling rate de 2 000 Hz)
Corsair Katar Elite Wireless au meilleur prix Nous n'avons pas trouvé d'offre en stock chez nos partenaires
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
lynaz
On peut légitimement attendre la version collector PSG
Eths25
Pas de soucis avec mon combo<br /> G903<br /> G915<br /> Pro X wireless<br /> Un câble usb avec embouts aimantés pour une recharge de temps à autre.
ManuMike
Je croyais qu’il fallait boycotter les compétitions au qatar? Bon ok je sors
March_Malow
Souris filaire en 2022 ? Haha la bonne blague, il faut sortir de sa grotte et jeter les préjugés à la poubelle.<br /> Ça fait très longtemps que le sans-fil est aussi performant que le filaire pour les souris, et ce sans les inconvénients du filaire.<br /> Alors oui il faut la recharger (comme un smartphone), mais ça tient plutôt longtemps et si vous prenez l’habitude de la brancher quand vous avez éteint votre PC, cela devient un automatisme et vous n’y pensez même plus.<br /> Même les professionnels du milieu esport pour la plupart passent au sans-fil, alors à votre échelle de joueur casual vous ne risquez pas grand chose.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test JBL Tour One M2 : un casque haut de gamme réussi moins cher que la concurrence ?
Test Apple HomePod (2023) : retour en fanfare pour l'enceinte connectée d'Apple ?
Test Dell XPS 13 2-en-1 2022 : la Surface Pro 9 peut-elle dormir sur ses deux oreilles ?
Test JBL Tour Pro 2 : des écouteurs pas tout à fait matures, mais aux innovations prometteuses
Test Elgato Facecam : que vaut son
Test G.Skill Trident Z5 RGB DDR5-6800 CL34 : et la DDR5 se transforme en fusée !
Test Intel Core i3-13100F : que vaut l'entrée de gamme de Raptor Lake ?
Test Polar Ignite 3 : une montre connectée sport tout en élégance
Test Sony DualSense Edge : la manette ultime pour la PS5 ?
Test QNAP TS-464 : un NAS performant, évolutif mais trop complexe ?
Haut de page