Computex 2012 : Noctua prépare un ventilateur à réduction active du bruit

07 juin 2012 à 16h32
0
Noctua, spécialiste du refroidissement PC, ambitionne d'appliquer à l'univers de la ventilation le concept de la réduction active de bruit tel qu'on le connait aujourd'hui dans le monde audio. S'il dispose d'un premier prototype fonctionnel et prometteur, la commercialisation d'un produit définitif n'interviendra pas avant 2013... au mieux.

Appliquer le principe de la réduction active du bruit par émission d'ondes contraires à l'univers de la ventilation PC, il fallait y penser. L'autrichien Noctua planche depuis plus d'un an sur la question, en partenariat avec la société suédoise RotoSub, et présente cette semaine à l'occasion du Computex le premier prototype fonctionnel issu de leurs travaux conjoints. La promesse consiste donc en un ventilateur qui serait capable d'annuler de lui-même une partie des nuisances sonores qu'il génère.

La réduction active du bruit, ou contrôle actif du bruit, est un principe déjà bien maîtrisé dans l'univers des casques audio, qui consiste à capturer à l'aide d'un micro les sons parasites ambiants pour ensuite générer, à l'aide des hauts parleurs, l'onde exactement inverse. En théorie, le bruit est ainsi « annulé », et l'oreille laissée libre pour n'entendre que les sons désirés. En pratique, on ne parlera sans doute pas d'une annulation pure et simple, mais qui a déjà essayé un casque noise cancelling de bonne qualité sait que la méthode est efficace.

Toujours très concerné par la problématique de l'efficacité flux d'air / nuisances sonores, Noctua a donc souhaité transposer ce principe à un ventilateur. La donne s'y révèle toutefois sensiblement plus complexe qu'avec un simple casque. Dans un premier temps, parce que le ventilateur est lui-même, via l'air qu'il fait circuler, la source du bruit que l'on souhaite voir disparaître. Ensuite, parce que les sons que l'on va chercher à annuler ne se propagent pas depuis l'extérieur vers un unique point de réception, mais quittent la source d'émission dans une spirale complexe. Il ne serait donc pas possible de compenser les sons parasites à l'aide d'un haut parleurs statique.

0190000005224978-photo-noctua-rotosub-2.jpg


La solution à laquelle en sont arrivés Noctua et RotoSub consiste à utiliser le ventilateur lui-même (à savoir le mouvement de rotation des pales) pour compenser le bruit émis par le flux d'air. Pour ce faire, l'autrichien a imaginé d'intégrer dans le contour de son ventilateur une bobine électrique, capable d'agir sur de petits aimants, eux-mêmes placés à l'intérieur des pales du ventilateur. En faisant varier l'intensité du courant qui traverse la bobine, celle-ci attire ou relâche les pales... à la fréquence requise pour que ce nouveau mouvement génère un son exactement inverse de celui du ventilateur.

En réalité, il n'est pas question d'annuler l'intégralité des sons du ventilateur, mais plutôt de supprimer, sur la courbe des fréquences émises, les crêtes qui se révèlent les plus gênantes pour l'auditeur.

Cette nouvelle ondulation compensatoire doit logiquement être ajustée en temps réel, afin de suivre les variations de la vitesse de rotation du ventilateur, ou tenir compte d'éléments difficilement prévisibles (ventilateur collé à un radiateur, poussière sur les pales...). Le ventilateur est donc associé à un petit boîtier, contenant l'électronique nécessaire aux algorithmes qui se chargeront d'ajuster en temps réel l'action de la bobine, en fonction des informations qui lui seront remontées depuis un micro placé à proximité de la source sonore.

0190000005224980-photo-noctua-rotosub-3.jpg

Pour l'instant, le micro est visible, collé avec un bout de scotch à l'arrière du dissipateur qui sert de support à la démonstration mais, à terme, Noctua envisage logiquement une intégration complète. Il sera en revanche difficile de miniaturiser suffisamment la partie électronique pour que celle-ci soit rendue totalement invisible.

012C000005224058-photo-noctua-ventilateur-r-duction-de-bruit.jpg
012C000005224064-photo-noctua-ventilateur-r-duction-de-bruit.jpg

En attendant, et Noctua ne fait pas mystère de sa fierté : le prototype fonctionne, et la réduction de bruit est bien sensible dès que le dispositif est enclenché, alors que la vitesse du ventilateur reste constante. Pour autant, le produit final est encore loin... l'inconvénient d'un tel système est que s'il ne fonctionne pas de façon parfaitement ajustée, le mécanisme de compensation générera à son tour des nuisances sonores, participant de fait à l'augmentation du bruit plutôt qu'à sa réduction.

A terme, Noctua estime être en mesure de proposer, avec un NF-F12 modifié, un fonctionnement à 2500 tours par minute, pour un niveau sonore équivalent à celui constaté lorsque le NF-F12 traditionnel tourne à 1500 tours par minute. De quoi proposer un flux d'air 80% supérieur, sans compromis sur le bruit. Reste à savoir s'il atteindra son objectif. L'Autrichien dit avoir bon espoir de boucler le projet dans douze à dix-huit mois.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

0
0

Actualités récentes

Black Friday : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
La 5G serait 90% plus efficace que la 4G en termes d'énergie, selon Nokia
Profitez du Black Friday pour offrir un clavier gamer RGB Aukey à prix cassé
Bon plan Cdiscount : l'aspirateur Dyson V7 Motorhead en promo pour le Black Friday
L'ESA a publié les nouvelles données collectées par la sonde Gaia
SSD portable SanDisk 1 To à prix cassé pendant le Black Friday Amazon
Black Friday : la Nintendo Switch Lite avec 4 jeux à moins de 300€
Black Friday Amazon : L'aspirateur robot Ecovacs Deebot 605 à -50 %
Sélection du TOP des offres sur Cdiscount avant le Black Friday
Économisez 200€ sur cette montre connectée Garmin Fenix 6X Pro grâce au Black Friday Amazon
Haut de page