Test Corsair Virtuoso RGB Wireless SE : magnifique, performant, efficace

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
29 octobre 2019 à 18h00
0
La note de la rédac
En l'espace de quelques mois, Corsair a aligné un nombre important de produits et de références en matière de casque gaming. Le Virtuoso se distingue toutefois notablement de tout ce que le fabricant nous a proposé jusque-là. Dans quelle mesure ? C'est justement ce que nous allons voir.

D'abord spécialiste des composants PC comme les barrettes de mémoire vive ou les alimentations, Corsair s'est considérablement diversifié en l'espace de seulement quelques années. L'Américain a été parmi les premiers à percevoir le potentiel de croissance du marché gaming. Il s'est dès lors montré particulièrement volontaire se portant sur le secteur des souris et des claviers, mais également celui des tapis de souris ou des casques. C'est logiquement ce dernier qui nous occupe aujourd'hui avec un produit très ambitieux qui doit réconcilier les joueurs et les mélomanes. Le Virtuoso arbore d'ailleurs un nom pour porter son ambition.

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE_04_resultat.jpg
Simple, mais malgré tout très distingué ce Virtuoso © Nerces pour Clubic

Fiche technique du Corsair Virtuoso RGB Wireless SE

Si nous ne parlons pour le moment que DU Virtuoso, sachez qu'en réalité, Corsair commercialise une gamme de trois modèles. C'est ainsi que l'on peut retrouver en boutiques deux versions du Virtuoso de base selon que l'on préfère le modèle blanc ou le modèle carbone. Notez que la couleur est strictement la seule différence qui existe entre ces deux produits proposés à plus ou moins 180 euros. Environ 20 euros plus cher se trouve notre modèle de test, le Virtuoso RGB Wireless SE pour Special Edition. Une version « spéciale » donc qui se démarque principalement par sa couleur spécifique, mais aussi par la présence d'un microphone au diamètre doublé (9,5 mm contre 4,5 mm), de plaques en aluminium au niveau des oreillettes et d'un sac de transport de belle confection.

Le Corsair Virtuoso RGB Wireless SE, c'est :

  • Transducteur : dynamique, 50 mm avec aimants en néodyme
  • Impédance : 32 ohms
  • Réponse en fréquence : 20 Hz - 40 kHz
  • Microphone : oui, omnidirectionnel, flexible et détachable
  • Réponse en fréquence du micro : 100 Hz - 10 KHz
  • Connexion : sans-fil (récepteur USB) ou câble USB (1,8 m), câble jack 3,5 mm (1,5 m)
  • Spatialisation : oui, Virtual 7.1 surround
  • Autonomie : environ 20 heures
  • Logiciel : oui, iCUE
  • Poids : 337 grammes
  • Prix et disponibilité : disponible, à 199,99 €

Très complète, la fiche technique du Virtuoso RGB Wireless SE ne semble faire l'impasse sur aucun élément clé, mais nous insisterons ici sur sa compatibilité car si le fabricant met principalement en avant son fonctionnement PC, le casque est également parfaitement fonctionnel sur PlayStation 4 ou d'autres consoles, lecteurs audio et autres appareils mobiles. À ce niveau, Corsair s'appuie sur un fonctionnement sans-fil - via un récepteur USB - et deux câbles (USB / jack 3,5 mm), mais fait l'impasse sur le Bluetooth. Compte tenu du prix de l'ensemble, l'oubli est un peu gênant.

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE_01_resultat.jpg
Un bundle complet pour convenir à toutes les situations © Nerces pour Clubic

Acheter le Corsair Virtuoso RGB Wireless SE

Design et confort

Au premier coup d'œil posé sur le Virtuoso RGB Wireless SE, difficile de ne pas être impressionné par la qualité de finition d'un produit qui cherche clairement à prouver son rang. Corsair a le souhait d'en faire un périphérique haut de gamme et l'Américain n'a pas lésiné sur les moyens pour y parvenir. S'il nous est difficile d'en être absolument certain, l'ensemble de la structure du casque semble faite de métal recouvert, en de nombreux endroits d'un similicuir du plus bel effet. Cette structure est d'ailleurs à l'origine de la couleur du casque dite « gris métal ». Elle le distingue du commun des périphériques gaming souvent noirs ou blancs quand il n'est pas question de proposer des inserts dans tous les sens afin de ménager des espaces pour l'éclairage.

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE_07_resultat.jpg
Les oreillettes disposent de charnières très mobiles © Nerces pour Clubic

Dans le cas du Virtuoso RGB Wireless SE, il n'y a rien « qui dépasse ». Au sens propre, aucune arête saillante n'est à déplorer et au sens figuré, c'est l'élégance générale qui impressionne et si Corsair a bien sûr intégré de l'éclairage LED - il ne s'appelle pas RGB pour rien - le Virtuoso se montre particulièrement discret avec un simple liseré autour du microphone et deux logos Corsair présents au centre des oreillettes. Oreillettes qui se caractérisent là encore par leur remarquable finition métal d'un côté et par la qualité des coussinets de l'autre. Molletonnés juste ce qu'il faut, ils garantissent confort et isolation phonique. Notons par ailleurs que malgré le poids important que représente le Virtuoso RGB Wireless SE (337 grammes), il n'y a aucun problème de maintien.

C'est que Corsair a remarquablement bien équilibré les choses. L'arceau central repose de manière confortable sur le dessus de la tête et il n'a jamais tendance à partir d'un côté ou de l'autre. Les oreillettes profitent de charnières rotatives suffisamment souples pour que le casque prenne la forme d'à peu près n'importe quelle tête sans jamais forcer. À l'usage, il ne faut pas non plus rêver et les 337 grammes finissent par se ressentir. De la même manière, aussi confortable soit-il le revêtement des coussinets entraîne au bout d'un moment transpiration et échauffement, mais c'est incontestablement l'un des casques gaming les plus confortables que nous ayons eu entre nos mains. Du très beau travail de la part de Corsair.

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE_09_resultat.jpg
Très confortable, l'arceau central assure aussi un excellent maintien © Nerces pour Clubic

Terminons en évoquant le contenu du bundle de ce produit haut de gamme pour constater que Corsair se montre exhaustif. Il livre un petit étui de transport pas vraiment indispensable, mais bien pratique et doté d'un niveau de finition lui aussi remarquable. Plus intéressant, Corsair livre le microphone qui repose sur une petite perche que l'on peut ensuite « plier » pour ajuster la position du capteur. Enfin, un dongle USB pour gérer le sans-fil est de la partie ainsi que deux câbles : l'USB mesure 1,8 m et sert aussi bien à la recharge qu'au fonctionnement filaire (sur PC) du casque), le câble jack 3,5 mm (1,5 m) est pour sa part destiné à connecter le casque à de nombreux autres périphériques (consoles, tablettes...).

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE_06_resultat.jpg
Au centre, le logo Corsair s'illumine si on le souhaite © Nerces pour Clubic

Un rendu apte à convaincre les mélomanes ?

Haut de gamme, le Virtuoso RGB Wireless SE l'est à n'en pas douter lorsque l'on se contente de le regarder. Pour autant, Corsair a d'autres ambitions que de produire un beau casque. La fiche technique peut sembler proche de « l'ordinaire » avec des drivers de 50 mm, une valeur tout ce qu'il y a de plus classique. Corsair avance également une fréquence en réponse de 20 Hz à 40 kHz, théoriquement double de nombreux concurrents. Mais qu'en est-il alors au moment des tests audio ? D'entrée, sans avoir touché à aucun réglage, on est assez étonnés de constater un relatif manque de basse. Dans les faits, c'est surtout la neutralité du son qui impressionne. Corsair n'a pas souhaité donner une couleur trop marquée au rendu audio par défaut de son casque.

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE_08_resultat.jpg
Ce que la photo ne montre pas : un rendu audio d'excellente facture © Nerces pour Clubic

On apprécie alors que l'ensemble du spectre profite d'un traitement de qualité. Les aigus sont peut-être un peu sur-représentés, mais rien de gênant au contraire et on distingue aussi bien les bas-médiums que les voix. Orientation musicale oblige, nous avons accentué nos tests au détriment des essais purement gaming, mais à aucun moment, nous n'avons été déçus par la prestation du Virtuoso RGB Wireless SE. Peu importe le style de musique, le casque est toujours à son aise et s'il reste un cran en-dessous des références de chez Audeze par exemple, il propose quelque chose d'approchant pour un tarif autrement plus accessible. En réalité, seuls les amateurs de basses puissantes en seront pour leurs frais. Nous avons été bluffés par la clarté de ces graves, mais en aucune façon peut-on dire qu'elles viennent prendre le pas sur le reste. C'est pour nous un bon point, mais nous regrettons tout de même deux ou trois choses.

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE_02_resultat.jpg
Sur l'oreillette droite : régalge du volume sonore et interrupteur Wi-FI / filaire © Nerces pour Clubic

Tout d'abord, nous avons ici principalement axé nos tests en branchant le Virtuoso RGB Wireless SE à nos différentes sources. Forcément avec Wireless dans son patronyme, le casque de Corsair se devait d'être testé dans ce mode. En réalité, la qualité de restitution est pour ainsi dire identique... en tout cas sur PC. En effet, sur tous les autres appareils, il faut faire avec un manque que l'on ne manquera pas de souligner un peu plus tard : l'égalisation. Elle n'est disponible qu'au travers du logiciel iCUE lui-même réservé aux seuls utilisateurs PC. Plus gênant encore, le mode sans-fil est incomplet puisque le Bluetooth n'est pas de la partie. Enfin, il nous reconnaître une autonomie un peu faible plus proche des 14 à 15 heures que des 20 annoncées.

Sur le plan musical et sans atteindre l'excellence des casques Hi-Fi - dont le tarif est incomparable - le Virtuoso RGB Wireless SE fait un travail remarquable. Il est nettement au-dessus de la plupart de ses concurrents et aucun fabricant gaming dispose d'un produit de cette qualité. Reste que le terme gaming implique une dimension vidéoludique que nous devions tester. Sans surprise, la neutralité des graves est un peu plus perceptible encore et les amateurs de « gros sons » auront vite fait de faire un tour dans les options. Nous reviendrons plus tard sur le cas plus spécifique de l'intégration du 7.1 Virtual Surround pour nous focaliser présentement sur l'isolation phonique. En jeu, il est important de ne pas être gêné par ce qui se passe autour et le Virtuoso RGB Wireless SE est ici proche de la perfection. Proche seulement car il ne coupe pas complètement son utilisateur du monde extérieur, mais, en réalité, nous préférons qu'il en soit ainsi.

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE_03_resultat.jpg
Sur l'oreillette gauche : connexion USB, connexion jack 3,5 mm et fixation du microphone © Nerces pour Clubic

De la qualité du microphone

Achever les tests « audio » d'un casque gaming sans évoquer le cas du microphone aurait été une erreur d'autant que Corsair a, là encore, particulièrement soigné les choses. Le micro est d'ailleurs l'un des éléments qui distinguent le Virtuoso de base de son modèle Special Edition. Ce dernier intègre, nous l'avons dit, un micro d'un diamètre deux fois plus important. Il reste en revanche omnidirectionnel et profite toujours de sa perde détachable et flexible pour une orientation parfaite. Côté rendu, le micro est une franche réussite. Tout d'abord, il ne capte pas exagérément les bruits qui peuvent parasiter notre voix. Le son est très propre et particulièrement clair... à condition bien sûr de disposer d'une bonne connexion. Un modèle du genre, tout simplement.

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE_05_resultat.jpg
Pas besoin de bonnette pour profiter d'une excellente captation © Nerces pour Clubic

Son 7.1 et logiciel Corsair iCUE

Rares sont les casques et les technologiques de spatialisation du son qui trouvent grâce à nos oreilles et il nous tardait donc de voir ce qu'un produit estampillé haut de gamme avait dans le ventre. Tout d'abord, notez bien que le Virtuoso RGB Wireless SE dispose d'un 7.1 Virtual Surround et que pour en profiter, il est nécessaire de l'utiliser sur PC. Cette précision apportée, nous devons reconnaître que nous avons été impressionnés par le résultat. Bien sûr, on reste loin d'un véritable support physique du 7.1, mais les jeux profitent d'un vrai surcroît d'ambiance. Cela marche moins bien sur les scènes ouvertes, mais dès lors que l'action se déroule dans un espace clos, l'immersion y gagne nettement. Le bilan est globalement le même en tests cinéma avec une vraie plus-value, mais une différence encore notable par rapport à des canaux physiquement indépendants.

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE_10.jpg
iCUE est indispensable pour profiter de l'égaliseur © Nerces pour Clubic

Le besoin de disposer d'un PC est un défaut assez pénible que l'on retrouve un peu trop souvent sur des produits dont la compatibilité est pourtant largement mise en avant. Dans le cas du Virtuoso RGB Wireless SE et s'il est par exemple parfaitement exploitable sur PlayStation 4, vous ne profiterez que du mode stéréo. Même chose pour régler l'égalisation du son, il faut utiliser un PC et recourir au logiciel iCUE pour en profiter. Ce dernier est égal à lui-même. Il est donc puissant, plutôt complet, mais pas toujours limpide dans son ergonomie, son organisation. Corsair cherche ici à intégrer tous ses périphériques au sein d'une même interface, mais ce n'est pas toujours évident. Reste que l'on peut aisément mettre à jour le firmware du casque, jouer sur les LED, activer / désactiver le surround, régler le volume du micro et la suppression du bruit de fond. L'essentiel en somme.

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE_11.jpg
Quoique modeste, l'éclairage LED RGB reste au menu © Nerces pour Clubic

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE : l'avis de Clubic

À près de 200 euros, le Virtuoso RGB Wireless SE n'est évidemment pas un casque que l'on pourra conseiller à M. Toutlemonde ou à Tata Jacqueline pour le Noël du petit neveu. Pourtant, en cherchant ainsi à proposer un modèle résolument haut de gamme, Corsair ne loupe pas sa cible. On est d'abord impressionné par la qualité de finition et l'élégance d'un modèle qui propose un niveau de confort remarquable. Le plus intéressant est toutefois à venir et pourvu que vous profitiez d'une bonne source audio - pitié, supprimez ces MP3 192 kbits qui traînent encore sur votre disque dur - vous verrez que la dimension audiophile du Virtuoso n'est pas usurpée. Bien sûr, il ne peut concurrencer de véritables casques Hi-Fi, mais il vous fera redécouvrir de nombre de vos morceaux. Les plus belles compositions vidéoludiques profitent également de sa remarquable conception et, une fois n'est pas coutume, même le 7.1 Virtual Surround trouve grâce à nos oreilles. Un investissement certes, mais pour la bonne cause !

Corsair Virtuoso RGB Wireless SE

Les plus
+ Finition, soin du détail et qualité de fabrication
+ Belle neutralité dans le rendu audio
+ Spatialisation 7.1 réussie
+ Comportement impeccable du microphone
+ Fonctionnement filaire ou sans-fil
+ Bundle complet
Les moins
- Pas exactement bon marché
- Autonomie un peu en retrait
- Pas d'égalisation sans logiciel iCUE
- Pas de Bluetooth
4.5

Acheter le Corsair Virtuoso RGB Wireless SE
5
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top