Test Bowers & Wilkins P5 : le luxe douillet à emporter partout

Aurélien Audy
08 novembre 2011 à 15h02
0

Bowers & Wilkins P5


Acteur incontournable de l'audio, le britannique Bowers & Wilkins ne pouvait pas passer à côté de notre sélection. Et la place du P5 se trouve sans surprise parmi les produits haut de gamme. Tout le savoir-faire du constructeur dans un casque nomade ?

012C000004672486-photo-bowers-wilkins-p5.jpg
012C000004672488-photo-bowers-wilkins-p5-2.jpg

Le Bowers & Wilkins P5


Présentation et ergonomie



Bowers & Wilkins oblige, on nage ici dans le luxe ! Le tandem design et finition établit encore une fois un nouveau standard (on pense au Zeppelin Air dans la famille des docks iPhone...) tant le soin apporté est considérable. Métal, aluminium brossé, cuir de mouton véritable... que des matériaux nobles assemblés au millimètre près. Ca s'en ressent au poids du casque (195 g) alors que le P5 n'est pas plus gros qu'un Marshall Major. Ses écouteurs rectangulaires (7,2 x 5,5 cm) viennent se fondre sur les oreilles comme plaquette de beurre au soleil : rembourrage moelleux et pression parfaitement dosée sont les deux clés de cette réussite. Il en résulte une isolation passive tout à fait efficace et bien sûr un confort hors norme. En revanche, cette symbiose entre le cuir des coussinets celui des oreilles tient chaud ! En plein hiver, c'est appréciable, mais en été, la sudation arrive rapidement...

00C8000004672492-photo-bowers-wilkins-p5-finition.jpg
00C8000004672502-photo-bowers-wilkins-p5-couteurs2.jpg

Cuir, métal, aluminium brossé... et des écouteurs supra douillets à souhait !


En matière d'ergonomie, le P5 donne également pleine satisfaction. Ses écouteurs pivotent à 90° vers l'avant et de quelques degrés vers le bas. La structure n'est donc pas pliable mais le casque peut s'aplatir pour regagner sa housse capitonnée, là aussi d'une qualité de fabrication hallucinante ! Deux détails viennent parfaire la conception du P5 : sa télécommande à trois boutons (pour iPhone) et ses écouteurs aimantés.

00C8000004672498-photo-bowers-wilkins-p5-couteurs.jpg
00C8000004672494-photo-bowers-wilkins-p5-housse.jpg
00C8000004672496-photo-bowers-wilkins-p5-t-l-commande.jpg

Les écouteurs pivotent à 90° vers l'avant et permettent au casque ainsi aplati de s'engouffrer facilement dans sa luxueuse housse. Le casque bénéficie également d'une télécommande iPhone à trois boutons


Eh oui, les deux coussinets sont enchâssés sur une plateforme amovible, retenue par simple aimantation. On accède donc très facilement aux transducteurs, mais surtout sur l'écouteur gauche au câble, qu'on peut remplacer au besoin. Le seul point critiquable du P5, c'est précisément la finesse du câble et de la fiche jack. Sur un casque de ce rang, un peu plus de robustesse eût été de bon aloi.

00C8000004672504-photo-bowers-wilkins-p5-couteurs-amovible.jpg
00C8000004672490-photo-bowers-wilkins-p5-connectique.jpg

Les coussinets d'écouteurs aimantés s'enlèvent facilement pour donner accès au câble à l'intérieur de l'écouteur gauche. Le seul hic, c'est la finesse du câble et de la fiche jack, ici à côté de l'extrême opposé Shure SRH940


Quid de l'audio ?



Bowers & Wilkins livre les caractéristiques techniques suivantes à propos du P5 : transducteurs de 40 mm avec diaphragme en mylar, gamme de fréquences 10 Hz - 20 kHz, sensibilité de 115 dB/V (soit un peu moins de 100 dB/mW), impédance de 26 ohms et puissance admissible maximum de 50 mW. Sensibilité moyenne, mais faible impédance et bonne isolation : un cocktail équilibré pour une utilisation nomade sur un baladeur ou un smartphone ! Et effectivement on ne ressent presque jamais le besoin de côtoyer le volume maximum.

Comment sonne le P5 de Bowers & Wilkins ? C'est un peu « la force tranquille » pour reprendre une expression bien connue. La restitution est en effet marquée par des basses profondément ancrées dans le début du spectre et assez puissantes en volume mais très rondes et trainant un peu la savate. On est loin de l'attaque d'un Shure SRH940 : ici les graves ronronnent, coulent tranquillement. Ça n'est pas déplaisant, mais les amoureux de musiques énervées trouveront le P5 trop apaisant. Les medium sont détaillés et agréablement réchauffés (sans excès). Guitares et voix n'en ressortent que mieux ! Restent le haut medium et les aigus, tous deux assez tempérés, qui finissent d'arrondir les angles. Pour les aigus, on comprend la cohérence de B&W à maintenir une certaine douceur : les informations sont là mais les notes les plus hautes n'agressent jamais. Du côté du haut medium, on aurait aimé avoir un peu plus de dégagement, d'aération et de détails. Enfin l'image sonore se montre précise, mais pas vraiment ample. Pour un casque supra de cette taille en même temps... En définitive, le P5 sonne agréablement, mais il est un peu mou et manque peut-être de définition pour un casque de ce prix.

Conclusion



Difficile de ne pas apprécier le P5. Le casque est beau, superbement fabriqué, peu encombrant, très confortable et bien isolant. On apprécie également l'astuce trouvée des écouteurs aimantés pour rendre le câble interchangeable. Côté son, le P5 n'est pas décevant, mais particulier. Le rendu est à la fois musclé et mou, notamment dans les basses où l'attaque n'est pas au niveau de la réponse. L'essentiel, à savoir les médiums, est bien restitué, mais dans le côté opposé du spectre de fréquences on retombe dans une douceur, qu'on pourra juger excessive. Le rendu global reste plaisant, en particulier sur la durée (la rondeur évitant la fatigue auditive), mais pas tout à fait à la hauteur de ce qu'on peut attendre d'un casque à près de 300 €... Le P5 n'en est pas moins un très bon casque haut de gamme pour qui se place avant tout dans la perspective d'une utilisation nomade.

Bowers & Wilkins P5

Les plus
+ Son chaud, rond et assez puissant
+ Finition exceptionnelle / design chic
+ Confortable / isolant / assez compact
+ Câble détachable / télécommande
Les moins
- Basses volumineuses mais lentes
- Aigus manquent de définition
- Le cuir de mouton tient chaud
- Prix / finesse du câble
Qualité audio
Confort
Isolation
Finition
4

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top