Test Jays v-Jays II : le casque poids plume

Aurélien Audy
23 septembre 2011 à 18h30
0

Jays v-Jays II



Déjà testé dans le dernier comparatif de casques audio, le v-Jays revient à l'assaut avec une version II rafraîchie. Le suédois a-t-il réellement changé son excellent casque léger ou fait-il du neuf avec du vieux ? Réponse dans ce test ! Retrouvez le v-Jays II dans notre guide d'achat casque audio 2016 .

012C000004598754-photo-jays-v-jays.jpg
012C000004598756-photo-jays-v-jays2.jpg

Le v-Jays II de Jays


Présentation et ergonomie


Pas la peine de tergiverser ici, le v-Jays II est quasi identique au v-Jays premier du nom. Trois différences seulement : la finition brillante des branches d'écouteur a été remplacée par une peinture mate, le logo a été remplacé par un JAYS plus explicite et le prix a été divisé par deux. Autrement dit, en dehors du dernier point dont on se réjouira clairement, le v-Jays II n'apporte rien de nouveau...

012C000003087800-photo-jays-v-jays-d-tail-3.jpg
012C000004598764-photo-jays-v-jays-branche.jpg

A gauche l'ancien, à droite le nouveau


La finition est toujours aussi bonne, même si le produit très fin et léger (59 g sans rallonge) donne l'impression d'être vraiment fragile. Pour en avoir utilisé un sur une période prolongée, nous pouvons dire que le v-Jays résiste : câble, connectique et armature ne s'altèrent pas. La seule pièce qui a fini par flancher, c'est la mousse d'écouteur qui s'est déchirée. Jays en fournit une paire de rechange d'ailleurs (en plus d'une rallonge de câble de 70 cm). L'ergonomie non plus n'a pas bougé. On retrouve les branches pliables qui permettent au v-Jays de se ranger assez facilement, sans égaler pour autant les PX de Sennheiser.

00C8000004598768-photo-jays-v-jays-pli.jpg
00C8000004598766-photo-jays-v-jays-cable.jpg
00C8000004598770-photo-jays-v-jays-couteur.jpg

Le v-Jays II se plie toujours. Jays continue de fournir une rallonge de câble ainsi que deux mousses d'écouteur de rechange


0096000004598760-photo-jays-v-jays-articulation-couteur.jpg
Rotule de fixation
La rotule de fixation offrant une légère inclinaison dans toutes les directions permet aux écouteurs de bien plaquer les oreilles. Chose qu'ils ne manquent pas de faire grâce à la pression consistante de l'arceau sur les tempes. C'eût été douloureux avec un casque lourd. Mais là, on s'en accommode très bien, d'autant qu'il permet un bon maintien du casque.

Quid de l'audio ?



Sur ce plan, Jays n'a rien changé à son casque, et on ne va pas s'en plaindre. Le principal point fort du v-Jays étant l'harmonie de son rendu : pas de coloration notable, bel équilibre basses - medium - aigus, aération plaisante de la conception ouverte et image sonore large et bien localisée. C'est franchement étonnant de constater à quel point un si petit casque parvient à sonner ! Le marquage des basses est très finement dosé, la clarté remarquable dans les médiums permet un positionnement naturel des voix, les aigus bien définis viennent pousser la dynamique du casque. Le rendement est bon, la sensibilité de 98 dB étant compensée par la faible impédance de 24 ohms. Bref, le v-Jays restitue tous les styles musicaux sans broncher, avec une impartialité appréciable.

Maintenant, un atout pour certain pouvant devenir un défaut pour d'autres, le v-Jays pourra manquer d'ampleur dans les basses pour les amateurs se sensations extrêmes, tandis que sa sonorité limpide pourra virer au strident, notamment à haut volume, pour les oreilles plus éduquées aux sons ronds et chauds. Enfin, c'est un casque ouvert, donc pas isolant pour un sou : un plus pour la sonorité, mais clairement un défaut si vous recherchez le silence.

Conclusion


On pourra reprocher à Jays de nous sortir du réchauffé avec ces v-Jays II qui ne changent quasiment rien aux v-Jays premiers du nom. Ceci étant dit, le casque qui était très bon à l'époque l'est toujours maintenant, et c'est d'autant plus vrai que son prix a été divisé par deux ! Difficile de ne pas craquer... Nous tenons là l'un des meilleurs casques légers, si ce n'est le meilleur si l'on se limite aux modèles ouverts ! Le v-Jays II rivalise également avec des casques des catégories supérieures...

Jays v-Jays II

Les plus
+ Son clair, neutre et dynamique
+ Bon aération / image sonore large
+ Tenue efficace / ultra léger
+ Ergonomie / pliable / prix
Les moins
- Pas isolant du tout !
- Aigus assez présents à haut volume
- Pression notable sur les oreilles
Qualité audio
Confort
Isolation
Finition
4


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top