Philips et Sony lancent des casques haute résolution Lightning et micro-USB

Par
Le 12 septembre 2014
 0
Sony puis Philips ont tour à tour dévoilé des casques haut de gamme et haute résolution intégrant leurs propres électroniques. On les branche en USB ou en Lightning plutôt qu'en analogique.

0000014007614911-photo-philips-fidelio-m2l.jpg

Alors que l'industrie musicale a récemment pris le virage de la haute résolution, sous l'impulsion du service de musique en ligne Qobuz notamment, les fabricants d'équipements se mettent progressivement au diapason. Le marché de la carte son dédiée (DAC) a pris un nouvel élan et les fabricants de smartphones proposent depuis peu des modèles haut de gamme délivrant du 96 kHz sur 24 bits.

Ce n'est toujours pas le cas de l'iPhone 6, qui est bien capable, tout comme certains de ses prédécesseurs, de décoder des fichiers haute résolution, mais qui doit les rétrograder en résolution standard (44,1 ou 48 kHz sur 16 bits) avant de les convertir en signaux analogiques. En contrepartie Apple a ouvert au mois de juin son programme Made for iPhone (MFi) aux casque Lightning.

0000014007614913-photo-sony-mdr-1adac.jpg

Sony et Philips lancent leurs casques numériques


Philips a ainsi présenté mercredi le Fidelio M2L, qu'il présente comme le premier casque à exploiter directement la connectique Lightning d'Apple, plutôt qu'un jack 3,5 mm.

Philips est bien le premier à proposer un casque exclusivement Lightning, mais il a en fait été devancé par Sony, qui a lancé à l'IFA 2014 un casque doté d'un cordon interchangeable à port Lightning, port micro-USB ou fiche 3,5 mm.

Reliés en micro-USB ou Lightning, ces casques passent outre les composants audio quelconques de la majorité des téléphones et tablettes Android et iOS. Ils remplacent le contrôleur audio intégré, au même titre qu'un DAC ou qu'une carte son dédiée sur ordinateur, et traitent puis convertissent donc eux-mêmes les signaux numériques en analogique.

Les deux modèles semblent compatibles 24 bits, mais on en sait malheureusement à peine plus sur leurs spécifications, un comble pour des produits destinés à un public si pointu. La résolution prise en charge par le Sony MDR-1ADAC n'est pas communiquée, celle du Philips n'est certainement que de 48 kHz, le maximum permis par la spécification d'Apple. Les deux casques disposent d'écouteurs de 40 mm, qui sont en néodyme sur celui de Philips. Le modèle de Sony enfin intègre une fonction d'annulation du bruit ambiant.

Le Sony MDR-1ADAC est disponible dès à présent au prix public de 300 euros, le Philips Fidelio M2L attendra décembre et sera vendu 250 euros.

00f0000007614917-photo-sony-mdr-1adac.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Casque audio

scroll top