Streaming : le français Deezer s'invite sur le marché américain

10 septembre 2014 à 16h06
0
Le spécialiste de la musique en streaming Deezer part à la conquête du marché américain et entend se distinguer par une meilleure qualité d'écoute.

Fondé en 2007 et initialement uniquement disponible sous la forme d'une application Web, Deezer dispose d'un catalogue de plus de 35 millions de titres et propose aux internautes une écoute illimitée gratuite sponsorisée par de la publicité ou une offre premium pour un accès sur smartphone et sans pub.

0226000007608345-photo-deezer-elite.jpg


Déjà déployé dans plus de 220 pays, le service s'apparente donc fortement à Spotify et la société française entend désormais s'inviter outre-Atlantique. Pour ce faire Deezer a signé avec le spécialiste des équipements audio Sonos et introduit une nouvelle offre tarifaire exclusive baptisée Deezer Elite.

Pour 15 dollars par mois, il sera possible de lire en streaming des fichiers FLAC et donc avec une qualité lossless en 1,411 kilobits par seconde. A tire de comparaison Spotify offre un bitrate de 320 kilobits par seconde.

Si cette offre pourra allécher les mélomanes, Deezer devra tout de même faire face à plusieurs autres acteurs proposant un service similaire ou spécialisés dans les radios personnalisées tels que Google, Microsoft, Sony, Rhapsody, Rdio ou encore Beats.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'iPod Classic et le connecteur dock prennent leur retraite
Apple Pay : une commission sera perçue à chaque paiement
IDF 2014 : cap sur l'USB 3.1, le connecteur réversible et l'alimentation par USB
Apple ne vend plus du rêve, il veille sur notre sommeil
CanalPlay : contenus originaux, recommandations et hors ligne contre Netflix
Orange évoque de possibles mutualisations de son réseau
iCloud : Apple dévoile de nouveaux tarifs bien plus abordables
Le copieur de start-up Rocket Internet bientôt en bourse
Pour faire face à Mediatek Qualcomm introduit le Snapdragon 210
Snapchat : le PDG avoue ne pas être à l'origine du concept de la photo éphémère
Haut de page