Test Marshall Major : l'âme du rock and roll

Par
Le 07 octobre 2011
 0

Marshall Major

On le voit partout et avec son design très travaillé généralement on s'en souvient : voici le Major, en version télécommande et micro pour smartphone ! Pourquoi ce casque rencontre-t-il un tel succès ? Parce qu'il est conçu par Marshall, le célèbre fabricant américain britannique d'amplificateurs pour guitare. Avec un nom de cette trempe floqué sur les écouteurs, forcément c'est le coup de foudre assuré... Est-ce mérité ? La réponse dans le test qui suit. Retrouvez le Marshall Major dans notre guide d'achat casque audio 2016 à moins de 100 euros.


012c000004626470-photo-marshall-major-min.jpg
012c000004626468-photo-marshall-major-max.jpg

Le Marshall Major


Présentation et ergonomie

Pas la peine de tourner autour du pot, le design et la fabrication du Major sont excellents ! Ceux qui ont des affinités avec la marque ou qui affectionnent les produits rétro seront gâtés. Matériaux de qualité (plastiques denses, armature en métal, similicuir et vinyle), assemblage au millimètre, câble spiralé avec reproduction clin d'œil des fiches jack de guitare, écouteurs carrés (6,9 cm) avec logo Marshall au dos et signature de Jim Marshall à l'intérieur de l'arceau. Rien n'a été oublié ! Le résultat est superbe et les dimensions ni trop grosses ni trop petites font que le casque se porte avec élégance. Notez que c'est l'entreprise suédoise Zound Industries, également auteur des casques Coloud ou Urban Ears, qui conçoit les Marshall Headphones.

00c8000004626462-photo-marshall-major-fiche.jpg
00c8000004626460-photo-marshall-major-d-tail.jpg
00c8000004626466-photo-marshall-major-jim.jpg

La fiche jack imitation câble de guitare constitue un clin d'œil très sympathique. Tout comme les détails de la gravure Marshall ou la signature Jim Marshall à l'intérieur de l'arceau.


Autre atout intéressant : les charnières des branches métalliques se plient vers l'intérieur. Le Major devient alors très compact. On apprécie également le câble unilatéral ainsi que le module télécommande et micro, même si ce dernier à un seul bouton ne permet pas de prendre en charge le contrôle du volume. Mais il fonctionne avec tous les smartphones, un très bon point !

00c8000004626474-photo-marshall-major-pli-0.jpg
00c8000004626472-photo-marshall-major-pli.jpg
00c8000004626476-photo-marshall-major-t-l-commande.jpg

Le casque se plie facilement, et on peut utiliser le câble pour compacter encore l'ensemble. Cette version du Major est proposée avec une télécommande à un bouton plus micro


Côté confort, l'approche des écouteurs supra est douillette à souhait, mais l'arceau serre fort : espérons que cette tension s'estompera un peu une fois le casque « fait ». Et malgré cela, l'isolation n'est pas transcendante. C'est mieux qu'avec un casque ouvert, mais assez passable pour du fermé. Les 152 g se portent toutefois sans trop de fatigue, juste un peu les oreilles qui transpireront s'il fait chaud.

00c8000004626478-photo-marshall-major-couteur.jpg
00c8000004626458-photo-marshall-major-arceau.jpg
00c8000004626464-photo-marshall-major-fiche2.jpg

Les écouteurs carrés sont douillets, l'arceau est confortable mais il serre fort. Marshall fournit sinon une petite rallonge avec adaptateur 6,35 mm


Quid de l'audio ?


Devant rester fidèle à sa renommée quasi historique, Marshall propose des caractéristiques sérieuses : transducteurs de 40 mm, plage de fréquences couvertes 20 Hz à 20 kHz, impédance de 32 ohms et sensibilité de 121 dB / mW (+ ou - 3 dB). Outre le réalisme des spécifications, on notera le rendement élevé du casque. En revanche, la puissance admissible maximum n'est que de 20 mW : le Major n'est clairement pas un casque DJ... Que rend le Major à l'oreille ?

Définitivement signé Marshall, voilà comment sonne le Major. La restitution est relativement linéaire, colorée chaudement dans la frange centrale du spectre. Les basses sont donc représentées naturellement, sans la moindre insistance. Idem pour les aigus, dont la matérialisation est assurée clairement, mais sans emphase. Et les mediums sont donc chauds et assez détaillés, c'est le son typique du fabricant. Attention toutefois, cette coloration peut finir par irriter les oreilles en écoute prolongée. On lui enlèverait bien un peu de « contour » sur un ampli Marshall... L'image sonore apparaît large, tant mieux, mais la localisation pourrait être plus précise. Le son reste en revanche bien aéré pour un casque fermé. Maintenant, il est clair que l'équilibre basses/mediums/aigus du Major sera considéré par les amateurs de son dynamique comme un son plat, fade. La linéarité ne plait pas à tout le monde (surtout avec des mediums colorés). C'est un peu l'inverse du Bose AE2 avec sa courbe en V. Vous voilà prévenus !

Conclusion


Le Marshall Major est avant tout un casque coup de cœur : on adopte son design, on célèbre la marque, on se délecte de la signature audio Marshall. Le Major est beau, bien fini et fonctionnel. Certes, il serre assez fort la tête. Mais il reste assez confortable car léger. Marshall a conçu un casque linéaire qui propose une restitution naturelle du son. C'est réussi même si la chaleur des mediums collera plus à certains styles (jazz, classique, rock garage, pop, flamenco...) qu'à d'autres (métal, électro, hip-hop...). Cela dit, c'est probablement voulu et assumé par Marshall. Attention, parmi les prix proposés dans le comparateur, certains concernent le casque avec télécommande, d'autres le modèle sans.

Beats Studio : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !


Marshall Major

Les plus
+ Equilibre basses/mediums/aigus
+ Gros rendement / image sonore assez large
+ Design craquant et finition sérieuse
+ Télécommande / casque pliable
Les moins
- Rendu très chaud ne colle pas à tout
- Pas assez de basses pour certains
- Arceau serre fort / oreilles chauffent
- Télécommande à un bouton
Qualité audio
Confort
Isolation
Finition
3


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top