Les Français perdent des millénaires à cause de la SNCF

le 19 mars 2017 à 13h28
0
La SNCF est régulièrement accusée par ses passagers de ne pas être assez à l'heure : un problème que le transporteur s'efforce de résoudre en ouvrant de nouvelles lignes ou en améliorant et renouvelant les infrastructures existantes. Mais la question reste en suspens : combien de temps perdent, chaque année, les Français dans les retards des trains SNCF ?

L'entreprise publique y répond en partie lorsqu'elle publie ses statistiques, mais l'AQST, l'Autorité de la Qualité de Service dans les Transports, a décidé d'y voir plus clair.

Compter comme retard tout retard supérieur à 5 minutes



La SNCF a son propre mode de calcul pour annoncer la ponctualité de ses trains. Ne sont considérés en retard que : les trains qui ont plus de 5 minutes de retard lorsque le trajet est inférieur à 1h30, ceux qui ont plus de 10 minutes de retard lorsque le trajet est compris entre 1h30 et 3h, ceux qui ont plus de 15 minutes de retard lorsque le trajet est supérieur à 3h. Ainsi faisant, la SNCF peut afficher un taux de ponctualité de 90 %.

01F4000008408984-photo-sncf.jpg

L'AQST n'est pas du même avis. L'autorité, qui dépend du ministère du Développement durable, a refait les calculs en prenant une donnée simple : ont été considérés comme étant en retard tous les trains étant arrivés 5 minutes après leur horaire, quelle que soit la durée du trajet. L'AQST arrive ainsi à un taux de ponctualité de 80,3 % qui peut être comparé avec celui de nos voisins : il est meilleur qu'en Allemagne (74,1%) et qu'en Italie (74,5%) mais moins bon qu'en Espagne (92,7%) ou qu'au Japon, où 98 % des trains sont à l'heure.

Des milliards de minutes perdues chaque année



L'AQST a également calculé le temps que les Français perdent, chaque année, à cause des retards de la SNCF : cumulés, ces retards sont équivalents à 2 milliards de minutes par an. En années, cela représente 3 800 ans.

De tels retards coûtent en outre très cher aux Français : selon l'AQST le manque à gagner pour la France est de l'ordre de 1,5 milliard d'euros par an.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top