Nikola Motor adopte le prénom de Tesla pour son camion révolutionnaire

Par
Le 16 mai 2016
 0

Un nouveau constructeur de camions ambitionne de révolutionner le secteur. Nikola Motor est au camion ce que Tesla Motors est à la voiture, à plus d'un titre.

Nommé ainsi en référence à l'inventeur de l'alternateur Nikola Tesla, et peut-être au moins autant en référence au célèbre constructeur de voitures électriques, Nikola Motor a présenté la semaine dernière le Nikola One, un camion révolutionnaire.

Le Nikola One est un camion à motorisation 100 % électrique qui fait mieux qu'un camion conventionnel sur tous les principaux critères : coût, autonomie, émissions polluantes... Sans être zéro émission, ce semi-remorque serait effectivement « plusieurs fois plus propre qu'un camion à moteur diesel » et deux fois plus économe en carburant.

0230000008444380-photo-nikola-motor-nikola-one.jpg

Un prolongateur d'autonomie comme dans une BMW i3


À la manière d'une BMW i3, ce tracteur dispose, pour ce faire, d'une batterie d'une capacité relativement modeste de 320 kWh (moins de quatre fois plus que celle d'une Tesla Model S), qui est rechargée à bord par un prolongateur d'autonomie fonctionnant au gaz naturel (GNV). Une véritable petite centrale électrique délivrant 400 kW. Il revendique ainsi une autonomie allant de 800 à 1200 miles (1300 à 1900 km), alors qu'un camion diesel plafonnerait à 750 miles (1200 km).

À lire aussi : BMW i3 : jusqu'à 400 km d'autonomie avec une nouvelle batterie

03e8000008444374-photo-nikola-motor-nikola-one.jpg

Une accélération et des technologies inspirées par Tesla


Tout comme une Tesla Model S, il revendique « une accélération incroyable ». Nikola Motor compte faire le 0 à 100 km/h en charge deux fois plus vite qu'un camion diesel, c'est-à-dire en... 30 s ! Les moteurs électriques indépendants des six roues délivrent une puissance combinée de 2 000 ch et un couple de 5 000 Nm, respectivement quatre et deux fois ceux d'un camion conventionnel.

De nouveau comme Tesla, Nikola propose aussi et surtout du carburant gratuit ! Dans la limite de 1 million de miles (1,6 million de kilomètres) toutefois. Nikola Motor devra pour ce faire développer un réseau de stations de ravitaillement en gaz naturel. Mais compte-tenu de l'autonomie du camion, il ne faut que 4 ou 5 stations pour rallier la côte Ouest à la côte Est.

Nikola transpose enfin au camion une autre spécificité des voitures Tesla : la technologie embarquée. S'il n'est pas question de pilotage automatique, la planche de bord est constituée de quatre écrans LCD, un tactile de 15 pouces au centre, connecté à internet par 4G, et trois autres pour le combiné d'instrumentation. L'espace gagné derrière le poste de conduite a permis d'installer une cabine digne d'un studio, avec deux lits, un réfrigérateur, un microonde, des placards, un bureau et même un téléviseur de 40 pouces.

03e8000008444382-photo-nikola-motor-nikola-one.jpg

Le Nikola One n'est qu'à l'état de concept, même pas encore à celui de prototype, mais le constructeur propose déjà de le réserver contre un acompte de 1 500 dollars. Il sera ensuite vendu à un tarif encore inconnu ou proposé en leasing pour 5 000 dollars par mois.

À lire aussi : Tesla Model 3 : Elon Musk dévoile la voiture électrique "grand public"
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Transports

scroll top