Google améliore sa voiture autonome après l'accident du bus, désormais visible en vidéo

Les voitures autonomes de Google ont fait l'actualité au tout début du mois de mars quand l'une d'elles fut pour la première fois considérée responsable d'un accrochage. La publication aujourd'hui de vidéos lui ôtent les circonstances atténuantes qu'on lui octroyait initialement.

Lire : Une Google Car accroche un bus : du bon dosage de l'audace de l'IA

Comme n'importe quel administré californien aurait pu le faire, l'agence américaine Associated Press s'est procurée les images des caméras de surveillance du bus impliqué dans l'accident et les a publiées cette nuit. La vidéo (ci-dessous) n'est pas palpitante, mais elle a le mérite d'être révélatrice.

0230000006867624-photo-google-self-driving-car-press-image.jpg

Alors que, sur la base du rapport rédigé par Google, on prêtait initialement à la voiture autonome des circonstances atténuantes, les images mettent en lumière une vraie erreur d'appréciation. Certes, au passage du feu vert, l'écart se creuse entre le bus et les voitures qui redémarrent plus rapidement devant lui. Mais bien que l'intelligence artificielle de la voiture ainsi que l'opérateur aient cru que le bus leur cèderait le passage, les images laissent penser qu'il était simplement retardé par sa grande inertie et qu'il lui aurait fallu freiner trop fort.

Il parait légitime que lors des « négociations » instinctives auxquelles se livrent constamment les usagers, en sus du code de la route, les véhicules les plus encombrants et les moins maniables emportent quasi systématiquement la priorité. Google a depuis précisé qu'il avait modifié le programme pour qu'il « comprenne mieux que les bus et les poids lourds sont moins susceptibles de céder le passage que d'autres véhicules ». Espérons que c'était déjà le cas, mais que ce n'était pas bien dosé.

Dans le premier article que nous consacrions à cet accident, nous expliquions que le défi de la conduite autonome était d'insuffler la bonne dose d'audace aux intelligences artificielles. Google s'est justement exprimé à ce sujet entre temps. Il compte bien réduire drastiquement les accidents, et programme pour ce faire le logiciel pour qu'il respecte le code de la route, et que pour toutes les situations exceptionnelles qu'on rencontre à longueur de trajet, elles conduisent de manière « conservatrice ».


Sur le même sujet
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Free Mobile compte détenir 25% du marché
AMD propose les pilotes Crimson 16.3 pour Hitman
Pour Snowden, les propos du FBI sur l'iPhone sont des
Fini UPS, fini FedEx... Amazon livrera avec ses propres avions
Android Lollipop 5.x arrive enfin à s'imposer
On pourra cultiver bien plus que des pommes de terre sur Mars, mais pas forcément les manger
Avec Masquerade, Facebook s'offrent des selfies dejantés
Google+ : les utilisateurs actifs récompensés par un profil vérifié
Huawei P9 : la présence d'un double capteur photo Leica se confirme
Pour Orange, Xavier Niel ne peut avoir
Haut de page