Goodyear : des pneus sphériques pour voitures autonomes à… lévitation !

Eagle-360 : un pneu sphérique révolutionnaire

Goodyear présente à Genève sa vision du pneu de demain, avec le concept de l'Eagle-360, une boule. Complètement différent du pneumatique d'aujourd'hui, il multiplie les innovations pour révolutionner plusieurs aspects de l'automobile.

Pour commencer, sa forme sphérique offre une manœuvrabilité totale. Elle permet à la voiture de braquer à 360 degrés des quatre roues et ainsi de se mouvoir dans n'importe quelle direction. La voiture peut ainsi effectuer des mouvements latéraux (dépassement, contournement) sans changer de cap, et stationner en parallèle sans faire de créneau. « Le pneu sphérique permettra aux parkings publics d'augmenter leur capacité d'accueil à superficie constante », précise le communiqué.

0190000008371636-photo-pneu-concept-goodyear-eagle-360.jpg

Au lieu d'être entrainé par des patins, ce qui susciterait des frottements importants, le pneu sphérique les supprime purement et simplement, ce qui améliore significativement l'efficacité énergétique ainsi que les performances. Goodyear imagine effectivement que la voiture soit en lévitation au dessus des quatre roues, par champ magnétique. Un peu comme l'Audi de Will Smith dans le film I, Robot. Ces roues renferment les moteurs électriques, alimentés sans fil par le procédé de l'induction.

Imprimé en 3D, différemment selon les régions, l'Eagle-360 peut en outre changer d'orientation. Il peut offrir plusieurs axes de roulement correspondant à plusieurs profils, pour s'adapter à différents revêtements ou différentes conditions de circulation : été, hiver, sec, pluie... en un seul pneu. À défaut il peut répartir l'usure.

Lire : Audi R8 e-tron piloted driving : l'anti Tesla venue d'I Robot


IntelliGrip : un pneu sensible à l'état de la route

L'Eagle-360 hériterait en plus des fonctions du concept IntelliGrip, un pneu intelligent correspondant à un futur plus proche. Ce concept vise à donner le sens du toucher aux futures voitures autonomes.

0190000008371632-photo-pneu-concept-goodyear-intelligrip.jpg
0190000008371634-photo-pneu-concept-goodyear-intelligrip.jpg

Les conducteurs adaptent effectivement leur conduite non seulement en fonction de ce qu'ils voient, ce qu'un pilote automatique peut reproduire à l'aide de caméras et de capteurs de distances, mais aussi en fonction de ce qu'ils ressentent au travers du volant, donc des roues, donc des pneus.

En plus d'un capteur de pression (TPMS), obligatoire en Europe depuis le 1er novembre 2014, le pneumatique IntelliGrip intègrerait un capteur sensible à l'état de la route et aux conditions météorologiques. Il communiquerait avec le pilote automatique afin qu'il adapte sa conduite en cas de pluie ou de revêtement glissant.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Renault présente son nouveau logo et le dépose déjà sur sa future Megane E-TECH 2022
Bitdefender présente Digital Identity Protection, sa solution de contrôle de l'identité numérique
Sennheiser vend son activité audio grand public comprenant casques, écouteurs et barres de son, à Sonova
Google va activer l'authentification à deux facteurs par défaut
OnePlus Watch : la fonction
AMD FidelityFX Super Resolution (FSR), concurrent du DLSS de NVIDIA, arriverait en juin
Quel forfait mobile international choisir ?
Les SSD plus fiables que les disques durs selon une étude
Forfait mobile 100 Go ou plus : quelle offre choisir ?
Meilleur forfait mobile : le comparatif de mai 2021
Haut de page