La Nasa renonce à la 3D sur Mars

29 mars 2011 à 12h35
0
La Nasa avait eu l'idée de monter une caméra 3D sur le prochain véhicule (rover) qui irait explorer la surface martienne. Le projet, devant être soutenu par James Cameron, a été repoussé.

00A0000004125248-photo-total-recall.jpg
Les chercheurs de la mission Mars Science Laboratory avaient jusqu'à la fin de l'année pour développer une caméra 3D capable d'endurer le climat de la planète Mars. Faute de temps et de tests, l'institution spatiale a donc renoncé au projet, pourtant soutenu par le réalisateur d'Avatar, James Cameron.

Si la 2D a été jugée suffisante, c'est également car le défi technologique était trop important pour les équipes de développement. Visiblement, la qualité des zooms ne serait pas au rendez-vous. Enfin, les enjeux, notamment financiers, sont tellement importants que la Nasa ne peut se permettre d'équiper ses appareils avec des appareils insuffisamment testés ou potentiellement instables.

Le Rover utilisé, appelé Curiosity, sera donc doté d'une « simple » caméra dotée d'objectifs avec lentille de 100 mm et 34 mm développés par la firme de San Diego, Malin Space Science Systems. Le robot sera également équipé d'instruments d'analyses chimiques, de compteurs de radiation afin de recueillir le plus de données possible de la planète.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
scroll top