Vend ordinateur de la Nasa (avec informations confidentielles)

10 décembre 2010 à 11h35
0
Il était arrivé la même mésaventure à l'armée américaine dont un des soldats avait vendu son baladeur MP 3 contenant des plans d'attaques en Afghanistan. Cette fois, c'est la Nasa qui semble avoir confondu vitesse et précipitation. Elle aurait vendu du matériel informatique sans effacer totalement les données.

00A0000001777750-photo-nasa.jpg
Selon un rapport financier de la Nasa, 10 ordinateurs appartenant au Centre spatial Kennedy ont été vendus alors qu'ils contenaient des informations sensibles. Pour cause, ces postes auraient échoué lors de tests qui permettent de déterminer s'ils contenaient encore de telles données.

Pire. Certains disques durs, directement disponibles au public depuis des conteneurs, contenaient également des informations potentiellement utilisables par des esprits malveillants. Un audit interne à l'agence a permis de découvrir que certains ordinateurs devant être vendus disposaient encore des adresses des protocoles Internet de la Nasa. Ainsi n'importe quel esprit sachant utiliser ces informations aurait pu se connecter au réseau informatique de l'agence spatiale.

A ce rythme, (et sans parler des fuites/ failles de Wikileaks) c'est Gary McKinnon, le hacker accusé d'avoir pénétré indûment dans les serveurs de la Nasa, pour y chercher des traces d'Ovni, qui va être déçu. Il fait actuellement face à des demandes d'extradition répétées de la part des Etats-Unis. Un simple achat lui aurait finalement suffit...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
scroll top