La Nasa doit corriger un bug sur une sonde vieille de 33 ans

01 juin 2018 à 15h36
0
Comment modifier des résultats enregistrés voilà plus d'une trentaine d'années ? Le casse-tête du jour revient à la Nasa qui a reçu des données erronées de sa sonde Voyager 2. Pour rappel, l'appareil spatial a été envoyé le 20 aout 1977, soit il y a 33 ans, afin de sonder l'univers hors de notre système solaire.
00FA000003197718-photo-voyager-2-nasa.jpg

Il semble donc que cette « antiquité technologique » ait quelques soucis. La sonde a envoyé des données erronées à la NASA. Un bit est passé de 0 à 1 dans le logiciel interne de Voyager 2. Du coup, les informations reçues s'avèrent être compromises à cause du rayonnement cosmique. Une activité formée de particules qui se déplacent à une vitesse proche de celle de la lumière. Ce rayonnement est constitué de deux composantes, l'une permanente, d'origine galactique, l'autre plus sporadique, liée à l'activité du soleil.

Si les sondes et satellites modernes sont équipés de protections contre de telles attaques, les ingénieurs de la Nasa doivent désormais composer avec un appareil vétuste et des débits de connexion Terre-sonde démentiellement bas. Pour preuve, Voyager 2 se situe à l'heure actuelle à 13,5 milliards de kilomètres de la Terre.

Conséquence, la liaison ne transmet que 16 bits par seconde (160 bits par seconde dans l'autre sens) et la distance entre la sonde et notre planète induit un temps de transfert de 13 heures environ. Pas facile pour corriger un bug et tenter d'aller courageusement là où aucun homme n'est allé auparavant.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une nouvelle bande-annonce pour Call Of Duty : Black Ops
Viadeo ouvre un bureau aux Etats-Unis
Brightcove lance sa plate-forme de stockage vidéo en France
Une nouvelle interface de programmation pour Gmail (Google Apps)
Le réalisateur Jean-Luc Godard se déclare anti-Hadopi
Yahoo! rachète Associated Content pour $100 millions
Au tour de Facebook d'alléger ses paramètres de confidentialité
Microsoft poursuit Salesforce sur neuf brevets
BIS 3.1 : après Gmail, RIM synchronise avec Yahoo! & Hotmail
Newsgroup : le moteur de recherche NewzBin rend les armes
Haut de page