La thèse de Stephen Hawking rend HS le site qui l'héberge

Par
Le 24 octobre 2017
 0
Un site de l'Université de Cambridge est devenu hors-service pendant plusieurs heures, suite à l'intérêt qu'il a suscité après la publication de la thèse de Stephen Hawking.

Thèse de Stephen Hawking : 60.000 téléchargements en moins de 24 heures


Après 40 ans passés dans une bibliothèque de l'Université de Cambridge, la thèse de Stephen Hawking, le célèbre homme de science britannique et auteur d'« Une brève histoire du temps », a finalement été publiée sur Internet. Mise en ligne sur le site Open Access 2017 dans le cadre d'un programme de mise en libre accès d'œuvres scientifiques, elle a suscité un tel intérêt que le site n'a pas tenu et est devenu indisponible.

Selon Stuart Roberts, adjoint au responsable de la communication scientifique à l'Université de Cambridge, en l'espace de moins d'une journée, la thèse de Stephen Hawking a été téléchargée 60.000 fois, alors même que d'autres thèses populaires n'enregistrent qu'une centaine de téléchargements par mois.

01f4000008316682-photo-stephen-hawking.jpg


Une démarche au service de la science et de l'humanité


Pour célébrer la mise en ligne de sa thèse, dans un communiqué publié sur le site de l'université, Stephen Hawking a déclaré : « En ajoutant ma thèse à la collection Open Access, j'espère inspirer les gens à travers le monde à regarder vers les étoiles plutôt que sous leurs pieds, à s'interroger sur notre place dans l'univers et chercher à comprendre l'espace. Tout le monde, partout dans le monde, doit avoir un accès libre et gratuit non seulement à mes travaux, mais aussi à ceux de tout grand esprit à travers la diversité de la pensée humaine ».

La thèse de Stephen Hawking était jusqu'ici consultable dans sa version papier uniquement. Sur la deuxième de couverture, elle portait la mention : « Ne pas copier sans l'autorisation de l'auteur ». Toute personne souhaitant en recopier tout ou partie devait par ailleurs s'acquitter d'une somme équivalente à 72 euros.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Sciences

scroll top