AlphaGo défiera un autre champion du monde du jeu de go

06 juin 2016 à 18h08
0
L'intelligence artificielle de Google, qui a défait le redoutable Lee Sedol quatre manches à une en mars dernier, se lance dans un nouveau combat. Cette fois, c'est le numéro un mondial, Ke Jie, qui se dresse face à elle.

Les humains n'ont pas dit leur dernier mot. Après l'inattendue défaite de Lee Sedol, l'un des meilleurs joueurs du monde, AlphaGo devra se défaire du chinois Ke Jie, 18 ans. Un match qui devrait se dérouler avant la fin de l'année.

Lors de sa confrontation avec Lee Sedol, l'IA de Google avait quelque peu dérouté le champion et les spécialistes du jeu de Go, qui n'avaient pas toujours compris les manœuvres de la machine. Et bien que Lee Sedol avait lui aussi tenté de s'adapter au jeu de son adversaire, la création de Google avait largement battu le grand maître.


Si Ke Jie est devenu numéro mondial en battant, lui aussi, Lee Sedol plus tôt dans l'année, les deux joueurs se valent. On peut dès lors penser qu'Alpha Go part favori de ce combat, la seule incertitude restant l'écart qu'il y aura finalement entre l'homme et la machine.

0258000008325408-photo-jeu-de-go.jpg

Si AlphaGo l'emporte 5-0, sans doute que Ke Jie considérera avec un intérêt tout particulier le plan anti-IA malveillantes sur lequel... Google, encore lui, travaille actuellement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top