La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable

Yvonne Gangloff Contributrice
25 mai 2019 à 15h00
0
Industrie chimique
© Shutterstock.com

Une récente étude montre que la transformation de l'industrie chimique pourrait contribuer à réduire les émissions globales de CO2. Cela mobiliserait néanmoins une immense quantité d'énergie renouvelable.

L'industrie chimique consomme aujourd'hui 10% de l'énergie finale mondiale et représente 75% des émissions de gaz à effet de serre. Les solutions pour assainir la fabrication des produits chimiques constituent ainsi un véritable enjeu dans la transition écologique.

Une industrie chimique "bientôt verte" ?


Des chercheurs d'universités allemandes et californiennes se sont penchés sur le sujet. Ils ont analysé 20 produits chimiques fabriqués à partir d'hydrocarbures faits de combustibles fossiles. Parmi ces produits, on retrouve le paraxylène, le toluène, le propylène, le méthane et bien d'autres, tous riches en carbone.

Après avoir observé leurs compositions, les chercheurs se sont attachés à examiner comment ces produits chimiques industriels pourraient être formés sans le concours de combustibles fossiles. Ils ont alors mis en évidence la possibilité de recréer un hydrocarbure synthétique, à partir de la captation de CO2 et de la transformation du dioxyde de carbone au moyen d'électricité renouvelable.

Deux méthodes de création de produits chimiques à base de carbone capturé apparaissent, classées selon leur « niveau de maturité technologique » (Technology Readiness Level, soit l'échelle de mesure permettant d'établir le niveau de développement d'une technologie) :

  • La première, qui fait état d'un haut niveau de maturité technologique, pourrait être mise en place dans un avenir proche, mais n'aurait qu'un faible impact sur les émissions de gaz à effet de serre.
  • La seconde, elle, est encore à un faible niveau sur l'échelle TRL, nécessitant par conséquent plus de temps d'études et de recherche avant de pouvoir être déployée. A terme, en revanche, elle pourrait rendre l'industrie chimique neutre pour le climat.

Possède-t-on suffisamment d'énergie renouvelable ?


Le bémol de ces découvertes vient du fait qu'une immense quantité d'énergie renouvelable est nécessaire pour créer des hydrocarbures synthétiques « verts » à partir du CO2 capté. Il faudrait ainsi augmenter la production d'électricité verte de 126% pour mettre en place la première méthode (haut niveau TRL), et de 222% pour développer la seconde. Un objectif qui pourrait être atteignable en 2030.

En outre, la captation de carbone pour rendre l'industrie chimique plus respectueuse de l'environnement pourrait également devenir un facteur de croissance à condition que ces méthodes soient développées à proximité de sources de CO2, dans des zones où seraient installées des énergies éoliennes ou solaires hors réseau. L'Afrique, l'Australie et l'Amérique du Sud, seraient alors des zones idéales puisque la quantité d'énergie renouvelable disponible y est 50 fois supérieure à la demande actuelle en énergie primaire.

Enfin, peut-être que la véritable solution pour rendre l'industrie chimique plus verte réside non pas dans l'adoption d'une seule méthode, mais bel et bien dans la combinaison de plusieurs d'entre elles. Une seule ne pourrait suffire à opérer la réduction d'émission de dioxyde de carbone dont notre planète a besoin.

Source : Arstechnica.com
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Une étude montre que les cyclistes
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top