Lancement du Blu-ray Ultra HD en France : tout ce qu'il faut savoir

07 avril 2016 à 13h08
0
Une partie de l'industrie prend encore la température, mais le coup d'envoi du Blu-ray Ultra HD sera donné cette semaine avec la mise en vente du premier lecteur en France. L'occasion de faire le point sur ce nouveau support.

Un support permettant de démocratiser l'Ultra HD

Pas trop tôt ! Le Blu-ray Ultra HD résout enfin la problématique du manque de contenus dits 4K, et lève ainsi le dernier frein à la démocratisation de cette technologie prometteuse. Jusqu'à présent, l'ultra haute définition n'était accessible qu'à quelques millions de privilégiés bénéficiant d'accès à internet à très haut débit (essentiellement en fibre optique), par le biais du streaming.

Les premiers disques sortent finalement ce mois-ci en France et le premier lecteur, cette semaine. L'équipement est encore onéreux, mais le lancement de ce support physique amorce un phénomène inéluctable de démocratisation.

0230000008037214-photo-logo-blu-ray-ultra-hd.jpg

Une norme qui s'est fait attendre

Il était temps : l'Ultra HD Blu-ray n'a été ratifié qu'en mai 2015, alors que les premiers téléviseurs Ultra HD ont été mis en vente dès 2012. Pourtant la norme coulait de source. Les technologies sur lesquelles elle repose sont disponibles depuis plusieurs années : les Blu-ray de grande capacité à trois ou quatre couches (appelés BDXL), le codec HEVC, successeur de l'AVC ou H.264, etc.

D'ailleurs des plateformes de streaming telles que Netflix diffusaient des programmes en Ultra HD dotés des mêmes technologies avec plus d'un an d'avance.

L'article ci-contre détaille les apports du Blu-ray Ultra HD. Outre une définition multipliée par quatre, le nouveau support apporte également des couleurs plus vives (espace colorimétrique Rec.2020), un taux de contraste décuplé par le biais du HDR (plage dynamique étendue, avec un codage sur 10 bits au lieu de 8) et une plus grande fluidité, avec une cadence pouvant atteindre 60 images par seconde. L'ensemble apporte un réalisme encore plus grand.

Ultra HD Blu-ray : HDR et couleurs vives pour supplanter le streaming 4K

Des téléviseurs et lecteurs spécifiques

Les nouveaux Blu-ray Ultra HD ne sont pas rétro-compatibles avec les lecteurs de Blu-ray existants. (Mais la quasi-totalité des films sont vendus dans des coffrets contenant un Blu-ray standard.) Il faut acquérir un nouveau lecteur pour les lire. Deux modèles sont disponibles pour le lancement : un Samsung à 500 euros et un Panasonic à 900 euros.

Blu-ray Ultra HD : un 1er lecteur enfin disponible en France

03E8000008315232-photo-samsung-ubd-k8500.jpg

On peut brancher un lecteur de Blu-ray Ultra HD à un téléviseur HD. On ne profite alors pas des apports du nouveau support (du moins très partiellement), mais on peut anticiper l'achat d'un nouveau téléviseur si on le souhaite.

Pour profiter d'un Blu-ray Ultra HD, il faut naturellement un téléviseur Ultra HD. On trouve désormais des modèles de grandes marques à partir de 700 euros. Mais ces modèles ne prennent pas en charge le HDR. Il faut donc investir au moins 1 000 euros pour profiter de tous les bénéfices des Blu-ray Ultra HD.

La plupart des nouveaux films édités en Blu-ray Ultra HD

Une fois équipé, il ne reste plus qu'à acquérir des Blu-ray Ultra HD. Une vingtaine de films seront disponibles le premier mois. Puis au moins trois des principaux studios sortiront la plupart des nouveaux films en Blu-ray Ultra HD.

1ers Blu-ray Ultra HD en France : premiers arrivages et reports
Blu-ray Ultra HD : le planning des sorties


0000023008381722-photo-blu-ray-ultra-hd-de-the-revenant.jpg

Un avenir malheureusement incertain

L'avenir du Blu-ray Ultra HD est toutefois incertain. À peine lancé, le nouveau support a déjà plusieurs controverses à son actif :

Les 1ers Blu-ray Ultra HD ne seront pas vraiment en 4K
Piratage : des Blu-ray UHD ultra protégés, mais en vain
Blu-ray Ultra HD : Paramount, incarnation d'une industrie hésitante


Ainsi on peut craindre qu'il subisse le même sort que le HD DVD en son temps. Cette fois, le Blu-ray Ultra HD n'a pas de support physique rival, mais il est en concurrence indirecte avec le dématérialisé, et plus particulièrement avec le streaming.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
scroll top