🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Une journaliste turque prend des cheat codes de GTA IV pour des messages secrets

01 juin 2018 à 15h36
0
Une journaliste turque a présenté à l'écran ce qu'elle décrivait comme une preuve de la communication codée entre putschistes qui préparaient leur coup d'Etat. Le document en question ne montrait en vérité que des codes de GTA IV.

En tant que journaliste, il est assez facile de critiquer un confrère qui aura oublié de faire simplement son travail, c'est-à-dire vérifier ses sources et effectuer un minimum de recherches sur un sujet. En tant que lecteurs, il vous sera encore plus facile de nous rappeler que ça n'arrive pas qu'aux autres. Soit.

Il n'en reste pas moins que cette journaliste turque est devenue, depuis hier, l'objet de quelques moqueries qui semblent malheureusement justifiées. En présentant de simples codes de triche GTA IV comme des preuves irréfutables de la trahison d'une partie de l'armée, elle se trompe, mais trompe surtout les téléspectateurs turcs.

Sur le petit calepin qu'elle présente, on peut lire « GTA IV, triche, santé et armes, santé et armures », avec des codes qui sont ceux utilisés pour tricher sur ces valeurs (ce que nous avons vérifié). De là à imaginer que ce « document » lui a été fourni par les partisans du président Recep Tayyip Erdogan qui auraient voulu utiliser la télévision pour convaincre l'opinion publique, il n'y a qu'un pas.



Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Une smartwatch Google Pixel à la rentrée ?
Galaxy Note 8 : un modèle imprimé en 3D ?
Pour Apple, l’iPhone X est
La menace terroriste prive les Apple Store français d’iPhone X
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page