Un robot-cafard plus vrai que nature développé en Russie

Par
Le 29 septembre 2015
 0
Des chercheurs de l'université fédérale Emmanuel Kant, située à Kaliningrad en Russie, ont développé un robot en forme de cafard, capable de se mouvoir comme l'insecte dont il est inspiré.

Il ressemble à un cafard, il bouge comme un cafard... mais ce n'est pas un cafard ! Ce petit robot, conçu par une équipe de chercheurs russes dirigée par Aleksey Belousov, s'inspire du Blaberus craniifer, une espèce de blatte que tout un chacun aurait fortement envie d'écraser sous sa semelle s'il en croisait un spécimen chez lui. Le robot mesure une dizaine de centimètres - il est donc un peu plus gros que son modèle - et peut se déplacer rapidement à une vitesse de 30 centimètres par seconde. Non content de ressembler à un cafard, ce modèle mécanique bouge également comme lui.

Les chercheurs à l'origine de cette création avaient pour objectif d'imiter l'insecte du mieux possible, ce qui a notamment nécessité de miniaturiser au maximum les composants. La plupart des éléments ont été conçus par les chercheurs eux-mêmes, pour un coût de conception d'environ 20 000 euros.

0000011808186662-photo-robot-cafard.jpg
0000011808186664-photo-robot-cafard.jpg

On peut se demander à quoi peut bien servir une telle créature mécanique : doté de capteurs de lumières et autres sonde, le robot-cafard, qui dispose d'une autonomie de 20 minutes, était initialement destiné à aider à la recherche de victimes piégées dans des décombres. Les chercheurs espèrent optimiser ses performances pour une prochaine version qui sera présentée en fin d'année. L'armée russe a quant à elle exprimé son intérêt pour ce robot, notamment pour sa capacité à transporter jusqu'à 10 grammes d'éléments - largement suffisant pour l'équiper d'une caméra espion...

0320000008186666-photo-robot-cafard.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Pop culture

scroll top