Radio numérique : fin de la FM en Norvège, pour plus de diversité et de qualité

01 juin 2018 à 15h36
0
La Norvège s'apprête a achever la transition numérique de la radio. La FM s'y arrêtera courant 2017, alors que la RNT fait tout juste ses débuts en France.

En Norvège, la radio sera passée au tout numérique au début de l'année 2018. Le ministre de la culture a effectivement annoncé en fin de semaine dernière l'arrêt progressif de la diffusion de la radio analogique sur la bande FM au cours de l'année 2017. La Norvège est le premier pays au monde à prendre date, avec des décennies d'avance sur d'autres pays européens comme la France.

La RNT ou radio numérique terrestre n'a fait ses débuts en France qu'en juin dernier. Et ce n'est qu'un faux départ, sans Radio France et sans les principaux groupes privés (RTL, NRJ, Europe 1 et NextRadioTV). Notre RNT a commencé 10 ans après notre TNT (télévision numérique terrestre), qui a déjà enterré la télévision analogique, mais aussi et surtout... 20 ans après la radio numérique en Norvège. La diffusion DAB y a commencé en 1995.

20 ans, c'est le temps qu'il aura fallu pour que la moitié de la population de ce pays progressiste soit équipée pour recevoir le DAB. Les conditions propices à l'arrêt de l'analogique, selon les préconisations d'un rapport rendu en 2011, y sont donc remplies. 55 % des foyers norvégiens sont plus précisément équipés d'au moins un récepteur DAB, et 56 % des auditeurs écoutent la radio numérique tous les jours.

0190000008008028-photo-logo-dab.jpg

Le début de la fin de la FM, 60 ans après ses débuts

Le gouvernement norvégien vient donc de prendre date pour l'arrêt de la modulation de fréquence, qui s'est démocratisée dans le monde entier, notamment en France, à partir des années... 1950. La transition numérique débutera en janvier 2017 et se poursuivra région par région jusqu'en décembre 2017.

Le ministère a rappelé les avantages de la radio numérique pour convaincre la population. Le DAB améliore la qualité sonore ainsi que la fiabilité de la transmission. Elle abaisse en parallèle les ressources nécessaires, et divise ainsi les coûts de diffusion par huit. Une vingtaine de radios sont déjà diffusées à l'échelle nationale et la bande de fréquence actuellement attribuée à la radio numérique peut encore en accueillir une autre vingtaine. En somme la radio numérique permet d'économiser des millions d'euros et d'en réinvestir tout ou partie au profit de la qualité de l'antenne. Elle apporte enfin une concurrence et donc une diversité accrues. C'est justement la raison pour laquelle les principales radios publiques et privées françaises lui mettent des bâtons dans les roues.

0000019008008026-photo-pinell-go.jpg
La radio DAB d'un fabricant réputé en Norvège

Contenus relatifs
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

OnePlus One : le smartphone est définitivement disponible sans invitation
Game of Thrones : HBO n'est plus flatté par le piratage
Samsung Galaxy Tab A : 7,5 mm d'épaisseur en milieu de gamme
Fin de Moneo : comment se faire rembourser
Vessel veut concurrencer YouTube mais avec une offre payante
Éteindre le feu avec du son, c’est possible !
OneDrive s'invite sur l'Apple Watch
La télé 4K ultra-fine de Sony commercialisée cet été
La Poste testera les livraisons par drone en Suisse
Le paiement NFC veut accélérer le passage au péage sur autoroute
Haut de page