Le musicien Neil Young critique la mode du disque vinyle

05 février 2015 à 10h24
0
A l'occasion d'une interview, le chanteur et guitariste Neil Young a critiqué le retour sur le devant de la scène du format vinyle. Pour lui, il ne s'agit que d'un effet de mode dont les maisons de disques profitent d'une façon peu honnête.

Pour Neil Young, la popularité actuelle des disques vinyle n'est « rien d'autre qu'un effet de mode ». Dans une interview accordée récemment au site Vulture, le rocker canadien, qui s'est lancé l'année dernière dans le high-tech en proposant son propre lecteur de musique numérique, a taclé à la fois les acheteurs et les maisons de disques.

Des vinyles qui n'en sont pas vraiment ?

« Beaucoup de gens qui achètent des disques vinyle aujourd'hui ne réalisent pas qu'ils écoutent en fait des masters CD gravés sur du vinyle. Tout ça vient du fait que les maisons de disques ont compris que les gens veulent acheter des vinyles » explique Neil Young.

« Les maisons de disques ne réalisent que des masters CD en numérique, et de cette manière, tous les nouveaux produits qu'ils sortent sur vinyles ont les mêmes caractéristiques que des CD. » En somme, pour Neil Young, les acheteurs s'intéressent surtout à l'objet mais ne s'interrogent pas assez sur la source des masters utilisés à la base, qui seraient de moins en moins analogiques.

0320000007892195-photo-nzil-young-vinyle.jpg

Le site Fact, de son côté, relativise ces propos en soulignant que dans certains domaines comme la musique électronique, le constat de Neil Young ne s'applique pas. Mais dans le secteur de la réédition de disques, il est fréquent que des masters numériques soient utilisés - et c'est probablement le secteur le plus lucratif du marché des vinyles.

« Le marché du vinyle est une bonne chose »

Neil Young considère malgré tout le marché du vinyle comme « une grande niche merveilleuse » et « espère que les gens continuent à en profiter pour que le secteur continue à évoluer, car c'est une bonne chose ». Il estime cependant que la situation sera compliquée : « Nous sommes dans une société axée sur la commodité, et le vinyle est, en ce sens, dans une position délicate ».

03E8000007892209-photo-neil-young.jpg

Le musicien semble l'avoir bien compris, puisqu'il propose depuis l'année dernière son propre lecteur MP3 capable de décoder des fichiers Studio Masters 24 bits, le PonoPlayer. Ce dernier, désormais vendu 399 dollars, a rencontré un joli succès lors de sa campagne de financement sur Kickstarter inaugurée lors du dernier festival South by Southwest.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top