Toshiba vers une sortie du marché du PC ?

Par
Le 30 décembre 2015
 0
Masashi Muromachi, le PDG de Toshiba, a déclaré au quotidien nippon Sankei Shimbun vouloir restructurer fortement ses activités, sacrifiant ainsi les branches PC et électroménager.

Qui restera-t-il pour vendre des ordinateurs dans les prochaines années ? Après Samsung et Sony, c'est donc au tour de Toshiba de se désintéresser du marché des ordinateurs individuels.


Toshiba poursuit sa mue. Le scandale de malversations comptables et la démission de certains de ses dirigeants cet été ont même accéléré la transformation de la firme japonaise.

Après avoir décidé de se recentrer sur le marché du PC d'entreprise (voir Toshiba se restructure et revoit sa stratégie sur le PC), après s'être retiré du marché des capteurs d'image et avoir vendu ses parts dans le système numérique d'imagerie rétinienne de Topcon, dans le secteur de la santé, après avoir vendu une usine de fabrication de téléviseur, Toshiba va donc étudier différentes options concernant le PC et l'électroménager.

04430954-photo-fab-5-de-toshiba-et-sandisk.jpg

Dans le premier secteur, l'une des pistes envisagées consisterait à monter une entreprise commune avec Fujitsu et Vaio. Pour le second marché, Sharp constitue un repreneur de choix.

Si les négociations aboutissaient, Masashi Muromachi affirme toutefois que « Toshiba ne souhaite pas prendre la majorité des sociétés conjointes » issues de ces accords. Ce qui signifie que Toshiba cherche tout simplement à vendre ses actifs pour mieux se recentrer sur les activités les plus rentables.

Confirmant les rumeurs qui circulent depuis plusieurs jours, le dirigeant de Toshiba a confirmé que près de 6 800 postes, principalement dans la branche Lifestyle de l'entreprise (qui a perdu 830 millions d'euros en 2015), seraient menacés dès 2016.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top