Test Bookeen Diva HD : une excellente liseuse malheureusement sortie trop tôt

Johan Gautreau
Expert objets connectés
24 novembre 2019 à 16h37
29
8
C'est indéniable, l'année 2019 aura été faste pour les liseuses électroniques. Toutes les marques distribuées dans l'Hexagone ont ainsi renouvelé leur staff. Toutes ? Non ! Une petite marque d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'appel de la mise à jour. Enfin, jusqu'à présent. Bookeen vient ainsi de lever le voile sur sa nouvelle liseuse Diva HD avec de nombreuses promesses à la clé.

Mise à jour du 17/02/2020 :
C'était annoncé quelques jours après la sortie officielle de la Diva HD, c'est maintenant chose faite : une grosse mise à jour a eu lieu. Bookeen a ainsi résolu la plupart des bugs rencontrés lors de notre test. Le compteur de batterie est ainsi bien plus réaliste. La couverture des livres s'affiche correctement après leur ouverture. Les PDF avec images sont maintenant lus sans problèmes. La liste est longue !
La société française suit donc de près sa nouvelle gamme Diva et Diva HD. Nous avons donc décidé de remonter la note de la liseuse testée à 4 étoiles. Elle fonctionne maintenant très bien et n'a pas à rougir de la concurrence !


Face aux géants de la lecture numérique que sont Amazon et Kobo, quelques sociétés françaises tentent de grappiller des parts de marché. Bookeen est l'une d'elles. Pour ça, l'entreprise développe elle-même ses solutions matérielles et logicielles avec succès depuis plusieurs années.

Sa dernière production en date fut l'excellente Saga, une liseuse renforcée au design pour le moins original. Mais suite à ça, la marque s'était faite très discrète, planchant sur un nouveau projet d'envergure.

Bookeen Diva HD - Présentation

L'heure est maintenant à la concrétisation avec la sortie officielle des liseuses Bookeen Diva et Diva HD. Nouveau design, nouveau logiciel, nouveau système de DRM... Le tout open source et - presque - entièrement made in France. Rien que ça !

Niveau prix, on reste dans le milieu de gamme avec la liseuse Diva affichée à 109.90€ et la Diva HD plus performante à 139.90€. C'est cette dernière que nous testons aujourd'hui. Nul besoin de préciser qu'elle va devoir assurer face à la Kindle Paperwhite ou encore la TEA /Vivlio Touch HD Plus. L'affrontement risque d'être passionnant !

Bookeen Diva HD : une fiche technique de bonne qualité

Aussi attractive soit-elle, la Bookeen Saga de 2018 souffrait de quelques imperfections sur sa fiche technique : écran de faible définition, pas de gestion de la température des couleurs, stockage plus faible que la concurrence. Le tout à un prix aussi élevé que les autres modèles du moment...

Cette année, Bookeen s'aligne bien mieux sur le marché en revoyant à la hausse les spécifications de sa “machine à lire” la plus haut de gamme :
  • Écran 6” E-Ink Carta - 300 ppi
  • Éclairage frontal NightWatch avec gestion de la température des couleurs
  • 16 Go de stockage interne
  • Wi-Fi 802.11 b/g/n
  • Gestion DRM Adobe et LCP
  • Accéléromètre intégré
  • Batterie 1900 mAh
  • Dimensions : 135 x 155 x 15 mm pour 245 grammes
  • OS : Linux

La Diva HD améliore les principaux points noirs de la Saga, ce qui est toujours bon à prendre. La petite liseuse reste toutefois très basique dans son équipement. L'absence de gestion des livres audio rebutera ainsi les utilisateurs les plus exigeants. Par contre, pour ceux qui cherchent la simplicité, ils ne trouveront pas mieux !


Design : ce qu'aurait dû être la Bookeen Saga

Le look atypique de la Saga a visiblement su séduire les masses puisque Bookeen en reprend les bases pour ses liseuses Diva et Diva HD. Pour ceux qui ne connaîtraient pas la Saga, sachez que c'était une liseuse directement intégrée dans un étui en silicone, lui offrant une résistance accrue aux chocs.

Bookeen Diva HD - Design

La Diva reprend le concept à son compte tout en l'améliorant. Le rabat pliable fait ainsi ses adieux pour laisser la place à toute une série d'étuis magnétiques. On a donc d'un côté la liseuse renforcée avec sa coque en silicone et de l'autre ces étuis - vendus séparément à 24.99€ - qui font office de protection supplémentaire pour l'écran. Une fois le tout assemblé, la Diva HD ressemble presque à un vrai livre, ce qui est loin d'être déplaisant.

Outre l'aspect esthétique totalement en marge de la concurrence, la nouvelle production de Bookeen se veut très agréable à prendre en main malgré son poids élevé. Le toucher doux de la coque en silicone est vraiment très confortable. Les bords arrondis ne gênent pas la tenue dans la paume. Bref, c'est une vraie réussite !

Bookeen Diva HD - Ecran

L'ergonomie est elle aussi un vrai modèle à suivre. Les boutons pour tourner les pages sont situés sur le côté droit de l'écran, juste à portée du pouce. L'interrupteur dévolu à l'éclairage est à l'opposé. La présence d'un accéléromètre permet néanmoins de faire basculer l'écran de 180°, ce qui permettra aux gauchers de profiter du même confort de lecture que les droitiers. La recette éprouvée de la Saga fonctionne donc toujours aussi bien, c'est un vrai plaisir de lire avec la Diva HD !

Seul le poids de l'ensemble pêche un peu. Sans étui, la liseuse française pèse pas moins de 245 grammes. Mais en y ajoutant la protection magnétique, on monte à 334 grammes. Les lectures prolongées risquent ainsi de devenir désagréables pour peu que vous n'ayez pas de support adapté où poser la machine. C'est malheureusement le prix à payer pour profiter d'une protection accrue contre les chutes.

Bookeen Diva HD - Connectique

Parlons-en d'ailleurs des chutes et autres tracas du quotidien. Pour ce test, nous avons volontairement laissé choir la Diva HD de plusieurs hauteurs et à de nombreuses reprises. La machine n'aura pas bronché face à ce traitement, ne présentant aucune séquelle. Vous pouvez donc y aller, la trimbaler dans un sac durant vos voyages et la balancer de rage à la mort du capitaine Villon, elle ne vous en tiendra pas rigueur !

Le seul hic, c'est finalement l'absence de résistance à l'eau. Un manque difficile à faire passer compte tenu de l'orientation même de la liseuse, mais aussi de la concurrence qui offre ce type de protection depuis un moment déjà... Balancez donc la Diva HD où vous le voulez, mais évitez quand même la piscine ou la baignoire.

Écran : Bookeen revient enfin à la “haute définition”

Il n'y a pas que le design que la marque française a travaillé sur la Diva HD. Alors que ses anciens modèles Cybook Muse HD profitaient d'un écran de 300 ppi, la Saga marquait un retour en arrière. Mais comme son nom l'indique, la Diva HD revient avec un écran de haute définition.

Bookeen Diva HD - Qualité écran

La dalle E-Ink Carta propose ainsi une définition de 1448 x 1072 px sur une surface de 6”. On profite donc d'un affichage bien plus fin et précis que sur la Saga ou la Diva “entrée de gamme”. La qualité d'écran se place au même niveau que sur la Kindle Paperwhite ou autres liseuses de même gamme tarifaire.

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, l'éclairage frontal évolue aussi pour adopter la technologie NightWatch. Derrière ce nom très marketing se cache en fait une série de LED capable de changer de température de blancs. La nuit on peut donc passer vers un éclairage jaune moins fatigant pour les yeux. Rien de révolutionnaire, Bookeen se met juste à la page.

Bookeen Diva HD - Bouton éclairage

Mais attardons-nous un peu sur la qualité de l'éclairage frontal. Rares sont les liseuses à bénéficier d'un affichage homogène - en dehors de celle d'Amazon. On distingue toujours plus ou moins quelques fuites lumineuses et tâches grises sur les écrans éclairés frontalement. Mais ici, il faut bien avouer que la Diva HD fait partie des mauvaises élèves.

Notre modèle de test présente en effet une grosse fuite de lumière en bas de la dalle, justement là où sont situées les LED. Ça n'empêche pas de lire le soir, rassurez-vous, mais ça nuit quand même à l'expérience. Ce phénomène est surtout marqué lors du passage au mode nocturne. Difficile de dire s'il s'agit d'un défaut de notre exemplaire de test ou si c'est juste la conception de l'éclairage de cette série Diva qui est mauvaise...

En dehors de ça, c'est quand même du tout bon pour la nouvelle liseuse de Bookeen qui se met au même niveau que ses concurrentes.

Interface : toute neuve... et en plein rodage

S'il y a une chose que nous avons toujours appréciée chez Bookeen, c'est la simplicité de l'interface. Mais après des années sans changements, un petit rafraîchissement s'imposait. C'est maintenant chose faite, la marque française repart à zéro avec son logiciel.

Bookeen Diva HD - Interface

La simplicité est toujours de mise. Si vous aimez les réglages pointus, passez votre chemin et allez voir du côté de TEA/Vivlio. En revanche, si vous cherchez une machine opérationnelle en quelques secondes et sans prise de tête, alors la Diva HD vous tend les bras.

Bookeen Diva HD - Menu

La nouvelle interface met à profit les boutons latéraux. Un appui sur l'interrupteur central fait ainsi apparaître un menu circulaire qu'on dirait tout droit sorti d'un jeu vidéo. Celui-ci donne un accès rapide aux principales fonctions de la liseuse française :
  • Gestion du compte Bookeen/Adobe
  • Bibliothèque
  • Magasin Bookeenstore
  • Paramètres
  • Retour à l'accueil

C'est simple, ça va à l'essentiel. Que demander de plus ?

En dehors de ce nouveau fonctionnement, le reste est très similaire à ce qu'on avait sur la Bookeen Saga. La page principale présente ainsi les livres en cours, une sélection aléatoire de votre bibliothèque et enfin des recommandations du magasin en ligne. Notez que ces recommandations sont aléatoires et non basées sur vos goûts. La marque française ne semble pas utiliser nos données pour tenter de nous vendre plus de bouquins contrairement à vous savez qui...

Du côté des paramètres, c'est là aussi réduit à peau de chagrin. En dehors de quelques réglages pour l'éclairage de nuit et le rafraîchissement d'écran, vous n'aurez pas grand-chose à gérer. Tout est fait pour une lecture la plus rapide possible sans aucune prise de tête.

Bookeen Diva HD - Bibliothèque

Il est donc temps de nous plonger dans quelques livres. Un petit pack est déjà inclus dans la liseuse. Ces œuvres sont protégées par des DRM Adobe soit dit en passant. Mais on y reviendra.

L'ouverture de votre premier livre donnera lieu à un petit tutoriel présentant l'usage de l'écran tactile et des boutons. Suite à ça, vous accéderez aux fonctions classiques de toute liseuse moderne : mise en forme du texte avec 17 polices et 18 tailles différentes, taille des marges et espacement interlignes, surlignage et prise de note, recherche dans le texte... On peut même passer le texte en blanc sur fond noir, ce qui est plutôt rare.

Bookeen Diva HD - Polices

L'essentiel est là. Il y a même un compteur de temps restant dans le chapitre en cours ou dans le livre. On regrettera quand même l'absence de polices pour les dyslexiques. Bookeen laisse toutefois la possibilité de transférer vos propres polices. On ne peut qu'apprécier cette ouverture.

Mais passons maintenant aux choses qui fâchent. La nouvelle interface de la société française est certes très sympathique, mais aussi victimes de bugs plus ou moins gênants. Le compteur de temps est ainsi souvent dans les choux, indiquant des durées farfelues comme plus d'une heure pour lire trois pages. Idem pour l'affichage des couvertures sur l'écran de veille : ça fonctionne une fois sur deux.

Bookeen Diva HD - Batterie

Mais le pire, c'est l'indicateur de batterie totalement inutilisable. Durant nos tests, il indiquait un vidage total de la batterie en moins de deux jours. Sauf qu'en fait, la batterie reste bien capable de tenir la charge des semaines. C'est juste le logiciel qui n'est pas au point et qui peine à tenir des estimations précises.

La série noire continue ensuite avec les PDF : impossible de les lire, la liseuse n'affiche que des pages blanches ou refuse carrément d'ouvrir les ouvrages dans ce format. Nos fichiers de tests passent pourtant sans aucun problème sur PC et d'autres liseuses en notre possession. Ça commence à faire beaucoup...

De futures mises à jour devraient résoudre tous ces petits soucis. Le premier correctif devrait ainsi arriver durant le mois de janvier. Nous aurions quand même préféré un logiciel mieux peaufiné, quitte à retarder la sortie de la liseuse de quelques semaines...

Formats supportés : qui a peur du grand méchant DRM ?

En tant que liseuse open source qui se respecte, la Diva HD ne nous impose pas son propre format d'e-book comme le fait Amazon. La belle sait donc gérer sans souci le sacro-saint EPUB, qu'il soit avec ou sans DRM. Les PDF ou autres fichiers moins communs comme les TXT, HTML ou FB2 sont aussi gérés, tout comme les images JPG ou BMP. Par contre, elle ne prend pas en compte les fichiers MOBI d'Amazon, pensez donc à la conversion via Calibre si vous cherchez à transférer votre bibliothèque Kindle.

Afin de se démarquer, Bookeen met aussi en avant le support d'un nouveau type de DRM, à savoir le LCP. Tout comme le DRM Adobe, le LCP vise à protéger les œuvres d'un éventuel piratage ou d'une distribution non autorisée. Sauf que ce système est beaucoup plus souple - en théorie - que celui d'Adobe.

Bookeen Diva HD - Magasin

Déjà, le LCP est open source, ce qui permet à n'importe qui de vérifier son code. Ensuite, le partage est facilité. Vous pouvez donc acheter un livre sur votre Diva HD et prêter l'EPUB à un ami sans subir un blocage instantané pour suspicion de piratage. Il suffira de lui fournir un code pour qu'il puisse profiter du livre librement sur une liseuse compatible LCP ou un logiciel adapté. Et ça, c'est quand même bien chouette !

Malheureusement, impossible de vérifier dans les faits le fonctionnement des DRM LCP. La boutique en ligne de Bookeen ne propose actuellement que des œuvres sous DRM Adobe. Il faudra attendre le printemps 2020 pour commencer à bénéficier de ce nouveau format de protection plus souple. Pour l'instant, vous devrez composer avec les horribles DRM Adobe. Notez que lors de la création de votre compte Bookeen, une ID Adobe vous sera automatiquement attribuée si vous n'en possédez pas encore.

Encore une fois, il est dommage de constater que l'un des principaux arguments de vente de la Diva HD n'est pas réalisé à l'heure où nous écrivons ce test. On a un peu l'impression de se trouver face à une liseuse encore en bêta-test, c'est légèrement frustrant... Pour vous éviter une prise de tête avec les DRM, nous vous recommandons de privilégier des boutiques comme 7Switch qui limitent l'emploi de telles méthodes de protection.

Synchronisation : Bookeen fait aussi bien qu'Amazon

Voici une nouveauté qui fait plaisir : l'arrivée d'un vrai service de synchronisation. Tout comme Amazon et Kobo, la liseuse française peut transférer votre avancement dans un livre, vos notes et marque-pages d'un appareil à l'autre via votre compte Bookeen.

Une application de lecture sera lancée en début d'année 2020 sous Android et iOS. En attendant, vous pouvez déjà profiter de la synchronisation entre liseuses Diva si vous prévoyez d'en acquérir plus d'une.

Bookeen Diva HD - Couverture

Bookeen rattrape ainsi son retard en la matière, damant en passant le pion aux liseuses TEA/Vivlio qui ne profitent pas d'un système de synchro aussi poussé.

Autonomie : correcte, sans plus

L'autonomie de la Bookeen Diva HD est difficile à estimer compte tenu du bug dont est victime notre modèle de test. L'afficheur est en effet complètement faussé, rendant l'évaluation très difficile...

La liseuse possède une batterie de 1900 mAh, soit la même que la Bookeen Saga. On peut donc estimer sans trop de risques que l'autonomie devrait être plus ou moins proche, la partie matérielle ne variant pas énormément entre les deux appareils.

Bookeen Diva HD - Taille

Lors de mon test de la Saga, j'obtenais une durée de vie d'environ 2 à 3 semaines selon les usages. On peut s'attendre à la même autonomie sur la Diva HD. C'est correct, mais on reste quand même derrière le monstre d'endurance qu'est la Kindle Paperwhite ou encore l'excellente Tea Touch HD Plus.

On est plutôt au niveau de la Kobo Forma, ce qui n'est déjà pas si mal. Reste juste à espérer que Bookeen mette vite à jour son logiciel pour régler le bug d'affichage du compteur...

Bookeen Diva : le verdict de Clubic

Une liseuse développée en France, avec un logiciel français et une boutique numérique française, le tout open source : la Diva HD fait rêver !

Malheureusement, la toute nouvelle liseuse de Bookeen est née prématurée. La nouvelle interface, aussi sympathique soit-elle, souffre de nombreux bugs dont certains sont vraiment gênants. Leur résolution n'est pas prévue avant le début d'année 2020. Idem pour le nouveau service de synchronisation : il a tout d'un grand, mais ne sera pleinement utilisable qu'à la sortie de l'application mobile Bookeen... en 2020. Il reste heureusement le support des DRM LCP, plus souples que ceux d'Adobe. Sauf que là aussi, la mise en place effective du magasin compatible LCP n'aura pas lieu avant plusieurs mois...

Tous ces problèmes accumulés font qu'il est difficile de recommander la Bookeen Diva HD à l'heure actuelle, à moins de vous sentir l'âme d'un bêta-testeur et/ou d'être très patient.

Mais malgré ses erreurs de jeunesse, la Diva HD est vraiment une chouette liseuse, ouverte et simple d'emploi. Son design atypique saura séduire les amateurs de personnalisation. Nous lui attribuons donc trois étoiles, mais si la marque française tient ses promesses et gomme tous ses défauts, la liseuse Diva HD méritera largement une étoile de plus. Wait and see comme on dit chez nos collègues outre-Manche...

Bookeen Diva HD

8

Les plus

  • Conception unique en son genre
  • Interface revue et corrigée
  • Simplicité d'emploi
  • Liseuse ouverte avec LCP

Les moins

  • Beaucoup de bugs
  • Grosses fuites de lumière
  • DRM LCP pas encore en place
  • Autonomie moyenne

Design8

Ecran7

Logiciel6

Confort de lecture9

Autonomie6


Modifié le 17/02/2020 à 14h22
29
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

6 bons plans high-tech à saisir pour Noël chez Cdiscount
L'excellent Xiaomi Redmi Note 8 Pro 64 Go profite d'une belle promotion chez Amazon
PureVPN lance une offre spécial Black Friday à moins 88% 🔥
Une baisse de prix (déjà) pour l'extension de stockage Seagate pour Xbox Series X|S
Microsoft cite pour la première fois son
Black Friday Week : les vrais bons plans high-tech disponibles ce jeudi
DSLR : malgré la chute des ventes, Nikon préparerait deux boîtiers pour 2021
Envie de changer de TV ? Notre comparatif des meilleurs téléviseurs par gamme de prix
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Pour Noël offrez une jolie montre connectée Fossil à prix choc sur Amazon
Haut de page