Test Kindle Paperwhite : la référence des liseuses, tout simplement

23 mai 2019 à 12h45
0
La note de la rédac
Trois ans, c'est le temps qu'il aura fallu à Amazon pour renouveler le Kindle Paperwhite, sa liseuse star. En effet, si l'Oasis symbolise le haut de gamme du catalogue, c'est bien la Paperwhite qui représente la majorité des ventes grâce à un meilleur rapport qualité/prix. C'est dire si le quatrième et dernier modèle en date était attendu. Pourtant au premier coup d'œil, rien ne change... En revanche, il y a du changement en profondeur. Assez pour justifier un remplacement de l'ancien modèle ?

Design et ergonomie : plus légère, plus compacte, plus agréable


Si à première vue, rien ne change entre un Kindle Paperwhite (2018) et ses prédécesseurs, il en va autrement une fois la liseuse en main. Le toucher est certes identique avec ce plastique doux antidérapant caractéristique des Kindle (hors Oasis), mais les sensations sont différentes. En effet, la dernière version de la Paperwhite est non seulement plus fine mais aussi plus légère. Ainsi, elle tient mieux en main, se loge plus facilement dans une poche de pantalon et fatigue moins lors des longues sessions de lecture.

Interface Kindle Paperwhite 2.jpg

Surtout, Amazon a (enfin) rendu sa Paperwhite étanche. Cette fonctionnalité qui équipe des liseuses équivalentes depuis des années était aux abonnés absents chez la plus célèbre d'entre elles. Une aberration enfin corrigée. Bien sûr une certification IPX8 ne vous permettra pas d'embarquer votre liseuse lors de vos séances de natation synchronisée mais elle pourra sauver votre précieux compagnon de lecture d'une chute inopinée dans une piscine ou de quelques éclaboussures. Pour rappel, la certification IPX8 garantit une résistance à l'eau douce pendant 30 mn et jusqu'à 1m30 de profondeur. En revanche, les liseuses et tous les gadgets high-tech en général ne goûtent que très peu l'immersion en eau salée, à la mer.

Écran : tout en maîtrise


L'écran est généralement l'un des points forts des liseuses Amazon. La tâche de la nouvelle Paperwhite 2018 n'était donc pas des plus évidentes. Techniquement, il n'y a pas grand-chose qui change si ce n'est l'ajout d'une LED censée mieux répartir l'éclairage. Dans les faits, l'opération est plutôt réussie. La lecture sur la Paperwhite est toujours aussi plaisante, la résolution de 300 ppp étant ce qui se fait de mieux en la matière. L'éclairage est bien maitrisé même si l'ajout de cette nouvelle LED ne saute pas aux yeux. En un mot comme en cent, Amazon a soigné sa copie.
Enfin, il y a un point sur lequel Amazon n'a pas de rival en matière de liseuse, c'est la « blancheur » des pages. Sur ce point, la Paperwhite porte très bien son nom, ce qui permet à Kindle de montrer sa supériorité sur la concurrence.

Des performances toujours au top


Ce qui a fait la réputation d'Amazon en matière de liseuse c'est aussi et surtout leur fluidité. Chez les Kindle, il n'a jamais été question de mégotter sur la fiche technique. Conséquence directe : des liseuses réactives et agréables à utiliser. La version 2018 de la Paperwhite ne déroge pas à la règle, bien au contraire. Cette Kindle affiche toujours une réactivité exemplaire que ce soit à l'allumage, en tournant les pages ou au redémarrage. Le fait qu'il n'y ait pas de latence peut sembler anodin. Ce n'est pas le cas. Non seulement parce qu'il est très désagréable de devoir attendre (même quelques millisecondes) entre l'affichage de deux pages, mais surtout parce qu'une partie de la concurrence n'a pas réglé ce problème.
Enfin, Amazon propose deux capacités de stockage sur son dernier modèle (8Go ou 32 Go). La différence entre les deux versions est facturée 30€, mais nous vous conseillons de vous contenter de la version minimaliste et de faire des économies. Dans la pratique, un livre numérique ne pèse que quelques Ko, et il y a peu d'intérêt à garder des livres déjà lus sur sa liseuse. Par conséquent, les 8 Go de l'offre de base seront suffisants dans la plupart des utilisations.

Interface et menu : statu quo


S'il y a bien une chose qui reste inchangée avec la nouvelle Kindle, c'est bien l'interface.

Interface Kindle Paperwhite 2.png

Celle-ci est la même que celle des autres liseuses de la marque. Pour autant, son intérêt ne doit pas être diminué. Il s'agit toujours de l'une des interfaces les plus claires et les plus réactives qu'il est possible de trouver. Les habitués y retrouveront leurs repères, et les nouveaux venus s'y feront en un rien de temps.
Même interface, mais aussi même format...

Interface Kindle Paperwhite 1.png

C'est la principale critique à l'égard des liseuses Amazon et elle n'est pas prête de s'arrêter. Le géant de l'e-commerce préfère utiliser un format propriétaire (AZW) et fermer son écosystème aux formats universels (ePub).
Bien sûr, cette limitation n'est pas rédhibitoire et il est possible de profiter de livres numériques issus d'autres boutiques, mais il vous faudra passer par une étape de conversion, avec un logiciel tel que « Calibre », par exemple. Enfin, comme les autres liseuses Kindle, des formats non concurrents mais parfois utiles sont supportés. Il vous sera donc possible de consulter un fichier .TXT, PDF ou MOBI. Mais il est aussi possible d'ouvrir un fichier JPEG, PNG ou GIF avec les limitations imputables à un écran à encre électronique.

Une nouveauté toutefois : la fonction X-Ray. Celle-ci permet, sur quelques livres seulement, d'accéder à des options poussées (architecture du livre, phrases clés, etc.). Elle nécessite une connexion sans fil et fonctionne plutôt bien. Mais, encore une fois, elle est limitée à certaines œuvres seulement et n'intéressera qu'une partie des lecteurs. Pour le reste, les habitués des liseuses retrouveront chez la Paperwhite les fonctions classiques de prise de note, de dictionnaire ou de surlignage. En effet, en matière de fonctionnalités Amazon se contente de ce qu'il y a de plus classique, laissant à d'autres comme Kobo, les fonctions plus originales comme les statistiques ou les badges de lecture.

Le verdict


Pour une liseuse, avoir le meilleur écran du marché est un sacré avantage. C'est le cas de cette nouvelle Paperwhite qui offre un rapport qualité prix très plus qu'intéressant. Avec une finition très soignée, une autonomie maitrisée et un éclairage au poil, la liseuse star d'Amazon n'a presque aucun défaut si ce n'est son satané format propriétaire. La meilleure liseuse du marché sans aucun doute.

Kindle Paperwhite

Les plus
+ Plus léger et plus fin
+ Qualité de l'écran
+ Étanche
Les moins
- Le format propriétaire Amazon
- Pas de boutons physiques pour tourner les pages
4.5
Modifié le 29/05/2019 à 12h05
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top