Entente sur les prix des ebooks : l'UE accepte la proposition d'Apple et des éditeurs

13 décembre 2012 à 13h26
0
Après de longs mois de discussion, la Commission européenne a finalement accepté la proposition faite par Apple et quatre éditeurs accusés d'entente sur les prix des livres numériques. Une décision qui clôture le dossier européen, mais qui ne sort pas les entreprises d'affaire aux USA.

04864954-photo-ibooks-sq-logo.jpg
Apple, Simon & Shuster, HarperCollins, Hachette Livre et Macmillan viennent de voir leur proposition d'accord concernant les prix du livre accepté par la Commission européenne : l'accord en question stipule que les cinq entreprises doivent laisser de côté le modèle d'agence imposé par Apple durant les 5 prochaines années, permettant ainsi aux vendeurs de livres électroniques de fixer eux-mêmes le prix de ces derniers, et d'offrir des réductions et promotions s'ils le souhaitent. Auparavant, les commerçants n'avaient pas le droit de vendre des livres numériques à un tarif en-dessous de celui proposé par les éditeurs sur l'iBookstore d'Apple, puisque la firme de Cupertino imposait cette clause aux éditeurs avec lesquels il signait. Une situation qui permettait à ces derniers de faire pression sur les commerçants.

« Même si chaque éditeur et chaque détaillant est libre de choisir le type de relation d'affaire qu'il préfère, toute forme de collusion pour limiter ou éliminer la concurrence est tout simplement inacceptable » commente le commissaire européen chargé de la concurrence Joaquin Almunia dans un communiqué. « Les engagements proposés par Apple et les quatre éditeurs vont permettre de rétablir rapidement les conditions normales de concurrence sur ce marché en évolution constante, à l'avantage des acheteurs et lecteurs de livres électroniques. »

Apple va donc mettre fin à ses contrats contenant des clauses liées à son modèle d'agence avec les quatre éditeurs impliqués dans le dossier, mais également avec Penguin Group, même si cet éditeur a choisi de ne pas faire partie des négociations. La firme de Cupertino ne pourra pas appliquer son modèle en Europe durant les 5 prochaines années - on notera tout de même que la proposition initiale se basait sur une période de limitation de 2 ans, elle a donc été revue à la hausse durant les négociations.

Si l'affaire est bouclée en Europe, elle est néanmoins toujours d'actualité aux USA où le DOJ se penchera sur la question à l'occasion d'un procès qui se tiendra durant l'été 2013.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top