Entente sur les prix des e-books : Apple et les éditeurs négocient avec l'Europe

01 juin 2018 à 15h36
0
Alors que la Commission européenne enquête toujours sur une potentielle entente sur les prix du livre électronique entre Apple et plusieurs éditeurs, ces derniers ont déposé une proposition de règlement à l'amiable. L'UE a indiqué s'être penchée sur la question.

04864954-photo-ibooks-sq-logo.jpg
Entamée en décembre 2011, l'enquête européenne sur la possible entente entre Apple et les éditeurs Simon & Shuster, HarperCollins, Hachette Livre, Macmillan et Penguin Group pourrait prendre fin avec un accord à l'amiable, si l'UE venait à accepter la proposition de la firme de Cupertino et de 4 des 5 éditeurs concernés.

« Pendant une période de deux ans, les quatre éditeurs ne pourront pas restreindre, limiter ou empêcher les vendeurs de livres électroniques de fixer, modifier ou réduire les prix au détail, ou d'offrir des réductions sou des promotions » explique l'offre réalisée par les entreprises. Seul Penguin n'a pas pris part à la proposition.

La Commission européenne a également précisé que les éditeurs et Apple ont proposé de suspendre pendant 5 ans les clauses du contrat qui les lie empêchant les détaillants de vendre des livres électroniques à des tarifs inférieurs à ceux fixés par Apple : il s'agit là de l'un des points les plus problématiques de l'affaire, puisque la firme de Cupertino a donné, grâce à son modèle spécifique, un moyen de pression aux éditeurs pour imposer une marche à suivre aux autres commerçants.

Ces différentes propositions sont similaires à celles qui ont permis à HarperCollins, Hachette et Simon & Schuster d'échapper aux poursuites pour entente sur les prix des e-books aux Etats-Unis. Outre-Atlantique, les autres firmes sont toujours poursuivies par le DoJ qui a fixé la date de la première audience du procès au 3 juin 2013.

De son côté, l'Europe se donne un mois pour étudier cette proposition : si elle est acceptée, l'enquête prendra fin sur le Vieux Continent. Une situation qui réjouirait sans nul doute les vendeurs de livres numériques, à commencer par Amazon, souvent considéré comme la principale cible des restrictions qu'imposeraient Apple et ses partenaires éditeurs.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page