Liseuse numérique : Amazon abandonnerait le Kindle Touch

Par
Le 23 octobre 2012
 0
A l'approche de l'arrivée du Kindle Paperwhite dans le commerce, Amazon aurait décidé d'abandonner la vente du Kindle Touch, sa première liseuse numérique tactile. Ce serait le second produit de la gamme stoppé par la firme en quelques semaines, après le Kindle DX.

00fa000005062548-photo-kindle-touch-fr.jpg
Arrivé sur les versions européennes d'Amazon en avril 2012, le Kindle Touch n'aura visiblement pas fait de vieux os sur le Vieux Continent : selon le site Paid Content, la firme de Jeff Bezos aurait décidé d'arrêter la production de sa première liseuse tactile au profit du Kindle Paperwhite, nouveau produit doté d'un éclairage intégré et dont la disponibilité est prévue pour décembre prochain en Europe.

La rumeur fait sens : sur la version américaine, le Kindle Touch est indiqué comme « actuellement indisponible » et n'apparaît plus dans la liste des produits Kindle mis en avant. Sur la version française du site, par contre, la liseuse est encore en vente, au prix de 109 euros - contre 129 initialement - mais elle n'est pas non plus présente dans la bannière qui fait la promotion des produits de la gamme, où sont exposé les Kindle Fire et Fire HD, les Kindle Paperwhite WiFi et 3G, et le Kindle de base. Le Kindle Touch n'est pas non plus concerné par le récent partenariat commercial réalisé entre Amazon et Darty.

La démarche d'Amazon semble logique : limiter sa gamme à des produits complets plutôt que de proposer une offre plus large, mais qui complique le choix de l'utilisateur. Par ailleurs, le Kindle Paperwhite, qui dispose d'un écran e-ink tactile et d'un système d'éclairage par les côtés, est annoncé au tarif initial du Kindle Touch dans sa version WiFi, soit 129 euros en France, ce qui en fait un remplaçant cohérent.

Reste que si, en Europe, il reste vraisemblablement du stock à écouler dans les entrepôts d'Amazon, aux Etats-Unis, les acheteurs potentiels d'une liseuse électronique ont pour l'heure un choix limité chez le commerçant, à savoir opter pour une version non tactile du Kindle, ou attendre décembre pour le Paperwhite. Dans de telles conditions, certains pourraient être tentés d'aller voir chez la concurrence, de plus en plus rude aux USA.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top