Fedora 19 : le chat de Schrödinger est finalement bien vivant

03 juillet 2013 à 09h23
0
La distribution GNU Linux Fedora passe cette semaine en version 19. Du gestionnaire d'installation aux outils dédiés au déploiement sur des infrastructures publiques, les mises à jour sont nombreuses.

03226854-photo-fedora-logo-clubic-mikeklo.jpg
Après une version 18 qui rendait hommage à la vache sphérique, l'équipe Fedora poursuit son exploration des mythes chers aux physiciens en mettant à l'honneur, pour la dernière édition de sa distribution, le fameux chat de Schrödinger, qui pour le coup paraît bien vivant. De nombreuses nouveautés sont en effet au programme de Fedora 19 « Schrödinger's Cat », livrée mardi 2 juillet en version finale.

Celles-ci sont sensibles dès l'utilitaire d'installation, Anaconda, dont l'interface graphique inaugurée avec la version 18 s'enrichit de nouvelles options de paramétrages. L'outil de configuration firstboot est également refondu, de façon à mieux s'intégrer à Anaconda et GNOME. Les environnements, justement, ne sont pas oubliés, puisque Fedora 19 signe le passage à la version 3.8 de GNOME, ainsi qu'à KDE 4.10 ou MATE 1.6. L'ensemble repose sur la base du noyau Linux 3.9, enrichi de la bibliothèque graphique libre mesa, qui assure la prise en charge des instructions d'OpenGL 3.0, 3.1 et OpenCL.

Fedora 19 se dote également de nouveaux outils dédiés à l'impression 3D en général, qu'il s'agisse de la modélisation, avec OpenSCAD qui rejoint Blender, de la traduction en instructions G-Code avec Skeinforge ou Slic3r ou du contrôle proprement dit de l'imprimante, assuré par Printrun, Cura ou RepetierHost.

0190000006097324-photo-openscad-dans-fedora-19.jpg
OpenScad dans Fedora 19

Pour les développeurs, la nouveauté la plus symbolique consistera sans doute en la bascule sur MariaDB, le fork de MySQL développé sans Oracle. L'équipe souligne également la mise à jour du serveur de gestion des DNS, BIND, qui inclut maintenant la gestion des serveurs DHCP et sait gérer les bases SQLite. Fedora se met également à la page en ce qui concerne Java (8), PHP (5.5), Ruby (2.0) ou le gestionnaire de paquets RPM (4.11).

Les outils dédiés à la supervision et à la virtualisation ne sont pas oubliés, avec une gestion des ressources allouées aux machines virtuelles étendue au stockage, sans indisponibilité, ou la prise en charge d'IPv6. Pour le déploiement sur des infrastructures distantes, Fedora 19 prévoit l'intégration OpenShift Origin et la mise à jour des composants dédiés à OpenStack, à commencer par l'arrivée d'une API d'orchestration dédiée, Heat.

On pourra consulter la liste exhaustive des améliorations proposées par Fedora 19 et accéder aux liens de téléchargement des différentes images (GNOME ou KDE, installation ou Live CD, 32 ou 64 bits) depuis le site de l'équipe française.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top