OpenSuse 12.1 disponible, propose le cloud à domicile

L'équipe OpenSuse a livré en fin de semaine dernière la version 12.1 de sa distribution Linux, qui s'ouvre à Gnome 3.2, à la création d'un cloud personnalisé, à la programmation via Google Go et prodigue, entre autres nouveautés, une meilleure prise en charge du format de fichiers Btrfs.

Huit mois après la finalisation du rachat de Novell par Attachmate arrive OpenSuse 12.1, nouvelle version majeure de cette distribution Linux. Les changements les plus visibles se situeront comme souvent au niveau de l'environnement de bureau, avec ici l'intégration en standard de Gnome 3.2 ou de KDE 4.7, au choix de l'utilisateur. Désormais basée sur le noyau Linux 3.1, OpenSuse 12.1 embarque Firefox 7 et Chrome 16 ainsi que la suite bureautique LibreOffice en version 3.4.3. Les bureaux plus légers que sont Xfce et LXDE sont toujours proposés.

012C000004762004-photo-opensuse-11-2-installation.jpg

Cette nouvelle version poursuit également les travaux d'intégration menés autour d'ownCloud, une solution qui vise à permettre la création d'un cloud personnalisé. Récemment passé en version 2.0, ownCloud se présente comme une application PHP pouvant être exécutée en local sur une machine Linux ou à distance sur un environnement Web, qui autorise la synchronisation de fichiers entre plusieurs machines, l'écoute de musique à distance en streaming et vient accompagnée d'utilitaires de gestion des contacts ou des calendriers. Cette solution tierce, dont le paramétrage n'est pas forcément évident, se voit habilement intégrée à OpenSuse 12.1 via Mirall, un petit outil qui vise à affranchir l'utilisateur des phases les plus complexes de la configuration.

012C000004762002-photo-opensuse-owncloud.jpg

OpenSuse 12.1 inaugure également Snapper, un outil de récupération de fichiers spécifiquement conçu pour tirer parti de la fonction snapshot introduite avec le système de fichiers Btrfs. Il réalise des clichés avant et après l'utilisation de YaST (configuration système) ou de Zypper (gestionnaire de paquets) et sait détecter les changements apportés au système, ce qui permet d'annuler simplement une modification indue en restaurant l'ancienne version d'un fichier.

012C000004762000-photo-opensuse-snapper.jpg

La virtualisation est toujours à l'honneur avec la possibilité de prendre en charge les outils Xen 4.1, KVM et VirtualBox et de déployer les dernières versions en date d'Eucalyptus, OpenNebula ou OpenStack. OpenSuse revendique enfin le titre de première distribution à officiellement intégrer le langage de développement Go de Google. La version 11.2 s'ouvre également aux outils de compilation GCC 4.6.2, LLVM3 et clang. Les amateurs pourront rapatrier les fichiers nécessaires à l'installation ou à l'exécution sous forme de Live CD depuis le site officiel.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Les dérives de la diversification : au Royaume-Uni, Amazon lance... un salon de coiffure
Les meilleures applications de sport pour garder la forme en toutes circonstances
Le Google Pixel 5 tombe à moins de 600€ avec un code promo seulement aujourd'hui
Le Xbox Live Gold n'est plus obligatoire pour jouer en ligne aux free-to-play
Test du casque gaming EPOS H3 : un micro qui fait toute la différence
Excellent prix pour ce SSD interne Crucial 1 To 3NVMe
AirPods et AirPods Pro : les écouteurs sans fil Apple sont moins chers sur Amazon 🔥
PlayStation Plus : des films devraient bientôt être proposés aux abonnés
Belle promotion sur cet écran PC gamer incurvé ViewSonic de 32 pouces
Quel est le meilleur hébergement Minecraft ?
Haut de page