Leboncoin fera bien payer les annonces des professionnels

16 janvier 2015 à 18h19
0
Le site avait fait le choix de faire payer la mise en ligne des annonces émises par les professionnels. Suite à de vives critiques des commerçants, Leboncoin.fr conserve son modèle payant mais va baisser ses tarifs.

Les professionnels désirant publier une annonce sur le site leboncoin.fr devront s'acquitter de frais. La plateforme met en place une tarification en fonction du produit concerné.

015E000002646198-photo-leboncoin.jpg


Dans un communiqué, le site précise les tarifs applicables. Pour ce qui recouvre la très large catégorie Loisirs et Maison (livres, déco, jeux, jouets, gastronomie...), les professionnels devront régler entre 0,40 euro hors taxe et 0,80 euro hors taxe par annonce. Le prix augmente pour le Multimedia : il s'élève à 3 euros hors taxe en moyenne par annonce.

Leboncoin avait initialement fait le choix d'adopter des tarifs beaucoup moins avantageux pour les professionnels. Une annonce devait alors être facturée 3,60 euros. Pour ce prix, un commerçant pouvait, selon l'AFP, prétendre à deux mois d'affichage de son annonce. Des conditions d'utilisation désormais abrogées.

Les professionnels ont en effet critiqué la mesure, jugeant les tarifs trop élevés. Pour sa part, Leboncoin.fr a tenu à faire savoir que son objectif était d'opérer un tri parmi les annonces des commerçants. Son ambition reste cependant claire. La plateforme, propriété du groupe norvégien Schibsted, cherche à monétiser davantage l'audience qu'elle génère.

Pour sa croissance, Leboncoin mise sur l'immobilier

Au dernier trimestre, Leboncoin.fr a généré un chiffre d'affaires de 111,5 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année. Le site devrait dépasser le chiffre de 124,3 millions d'euros enregistrés en 2013 (.pdf). À terme, la plateforme va miser plus particulièrement sur le secteur immobilier.

Après avoir signé un partenariat avec le spécialiste des annonces immobilières Spir, Leboncoin entend monétiser davantage ses actifs dans ce domaine en 2015. Il devrait ainsi proposer dans l'année une base de données d'annonces immobilières. Cette dernière pourra ensuite être utilisée par les agences situées en France.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top