Des journalistes américains privés de Twitter pendant une semaine

30 janvier 2019 à 19h50
0
Twitter.jpg

La rédaction américaine du site Business Insider a interdit à ses journalistes d'utiliser Twitter pendant toute une semaine. Le but de la manœuvre : les encourager à aller sur le terrain et augmenter leur productivité.

Le site d'information Business Insider semble considérer que Twitter occupe aujourd'hui une part trop importante dans les médias. Pour lutter contre ce phénomène, la rédaction américaine du groupe a lancé le « Great Twitter Ban ».

Y a-t-il une vie de journaliste sans Twitter ?

Concrètement, cela signifie que, cette semaine, les journalistes américains de Business Insider (uniquement) ne sont pas autorisés à aller sur Twitter pendant leurs heures de travail. Dans le même ordre d'idées, il leur est également interdit de tweeter et d'écrire des articles s'appuyant sur des réactions ou des déclarations effectuées sur le réseau social.

Seuls quelques journalistes ont le droit de surveiller leur activité, pour éviter de rater une information essentielle et pour poster depuis les comptes officiels. Quant aux autres, ils peuvent en revanche consulter les autres réseaux sociaux. De même, en cas de nécessité, ils peuvent demander une dérogation exceptionnelle à leur chef, en exposant leurs arguments.

Revenir aux fondamentaux du journalisme

Business Insider justifie cette initiative auprès de ses journalistes ainsi : « En "interdisant" Twitter pendant une semaine, nous vous mettons au défi de développer vos propres idées, d'améliorer vos compétences en matière de reportages et de devenir plus productifs ». Et la rédaction est convaincue que le défi ne nuira pas à la qualité de leur travail et qu'au contraire, il permettra d'écrire des sujets originaux et de booster le trafic du site.

Par ailleurs, la direction n'entend pas pour autant mettre en péril le travail de ses équipes. Elle invite ainsi ceux qui seraient préoccupés par les conséquences d'une telle interdiction à venir échanger à ce sujet. Et elle ajoute : « Le but est de stimuler votre créativité, pas de vous handicaper ». Pour l'instant, les journalistes de Business Insider semblent jouer le jeu.



Source : Puremédias

3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top