Twitter bloque les comptes des moins de 16 ans

29 mai 2018 à 18h30
0
Le RGPD (Règlement général pour la protection des données), entré en vigueur le 25 mai 2018, est censé protéger nos données, et donc nous faire du bien. Mais pour les enfants de moins de 16 ans qui utilisent Twitter, la nouveauté réglementaire s'est transformée en cauchemar, puisque leurs comptes ont été bloqués tout simplement.



Le RGPD oblige les enfants de moins de 16 ans qui souhaitent utiliser Twitter à obtenir l'accord écrit d'un parent et à l'envoyer au réseau social.

Pour bloquer les comptes d'enfants, Twitter se base sur la date de naissance renseignée



Pour les utilisateurs de Twitter, le matin du 25 mai 2018 a été plus ou moins agréable, selon qu'ils ont plus de 16 ans ou moins de 16 ans. Pour ces derniers, la connexion à leur compte Twitter ce jour-là a été des moins habituelles, puisque le réseau social les a salués par un message les informant qu'ils ne pouvaient plus utiliser Twitter jusqu'à ce qu'ils obtiennent l'accord écrit d'un parent. Twitter a ainsi bloqué les comptes de l'ensemble de ses membres qui ont fourni une date de naissance antérieure au 24 mai 2002. Ce blocage n'a pas touché les utilisateurs n'ayant renseigné aucune date de naissance.

Plusieurs témoignages, relayés sur les réseaux sociaux (dont Twitter lui-même), dessinent d'ailleurs le tableau d'un apparent cafouillage, les parents qui ont envoyé à Twitter leur lettre d'autorisation n'ayant toujours pas vu les comptes de leurs enfants débloqués.




Réseaux sociaux : par défaut, 16 ans reste l'âge minimum



Et si vous croyez que l'initiative de Twitter relève de son excès de zèle, détrompez-vous : c'est bien le fameux RGPD qui l'oblige à faire passer ses membres âgés de moins de 16 ans par cette procédure. 16 ans, c'est en effet l'âge minimum que fixe le RGPD pour s'inscrire sur des sites communautaires (forums, réseaux sociaux...). Chaque pays membre de l'Union européenne peut certes abaisser cet âge pour ses résidents (l'âge minimum absolu étant 13 ans), mais comme la France ne l'a pas fait, 16 ans reste chez nous l'âge plancher.

Pour ne pas avoir à perdre des utilisateurs, d'autres réseaux sociaux se sont montrés plus astucieux. Facebook a par exemple modifié ses Conditions d'utilisation, de façon à ce que ses membres irlandais relèvent de son siège américain, et non plus de sa filiale irlandaise, auquel cas ils auraient fait l'objet de RGPD.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top