Vine bannit les contenus sexuellement explicites

07 mars 2014 à 10h09
0
Le service de micro-vidéos Vine, filiale de Twitter, met à jour ses conditions d'utilisation afin d'interdire tout contenu sexuellement explicite. Par le passé, Vine avait déjà été sous le feu de la critique et avait du prendre des mesures pour masquer le contenu pornographique. Cette fois-ci, Vine met à jour ses règles d'utilisation.

Pour éviter toute controverse suggérant que Vine s'érige en censeur, le service explique dans son annonce qu'il n'a rien contre les contenus sexuels sur Internet. Il préfère toutefois ne pas en être la source. Et d'ajouter que ces nouvelles règles et conditions de service, qui prohibent effectivement tout contenu sexuellement explicite, ne vont rien changer pour 99% des utilisateurs. Le service rappelle que si une vidéo enfreint ces nouvelles règles, il est possible de la signaler en utilisant la fonction « Report this post ».

01E0000007216438-photo-logo-vine.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top