Accusé d'utiliser des tweets sans autorisation, Larousse abandonne la vente d'un livre

Le 21 janvier, Larousse a lancé les ventes d'un nouvel ouvrage, nommé Les perles des tweets et du Net. A l'intérieur, une sélection de tweets publiés sans l'accord de leurs auteurs. Pointé du doigt sur les réseaux sociaux, l'éditeur a renoncé à commercialiser le livre.

00FA000007101606-photo-les-perles-des-tweets-et-du-net.jpg
Les perles des tweets et du Net est un recueil de citations glanées sur le Web et sur Twitter, sorti le 21 janvier chez Larousse dans sa collection Les Petits Bêtisiers. A l'intérieur, près de 300 tweets sélectionnés pour leur esprit ou leur humour. Le problème, c'est que les auteurs de ces messages n'ont jamais été consultés en vue de leur publication.

C'est le site Slate qui, après s'être procuré l'ouvrage, est allé interroger certains des auteurs des tweets en question. Qu'ils soient connus ou pas, les utilisateurs de Twitter présents dans l'ouvrage n'ont jamais été informés par Larousse de l'utilisation de leurs messages dans l'ouvrage, rapporte le média. Or, le code de la propriété intellectuelle souligne pourtant que « l'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous ». Larousse se rend donc coupable de contrefaçon. A ce constat s'ajoute le fait que certains des messages, présentés comme venant d'anonymes, ont en réalité des sources bien identifiables en tapant le message dans un moteur de recherche.

Les quelques exemples donnés par Slate sont assez éloquents mais pour l'utilisateur de Twitter lambda, il ne sera malheureusement pas possible de vérifier si certains de ses messages ont été utilisés sans autorisation : en effet, face à la mise en avant de cette situation sur les réseaux sociaux, l'éditeur a tout simplement décidé d'annuler la commercialisation de cet ouvrage, qui n'aurait été disponible qu'une journée à la vente. Larousse a d'ailleurs choisi d'annoncer la nouvelle sur Twitter, par le biais d'un message des plus laconiques.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

PRISM : Microsoft, Yahoo! et Cisco lancent un appel pour davantage de transparence
Google publie un outil de test de connexion destiné à YouTube
Brevets : Google reconnu coupable d'infraction au sein d'Android
Brevets : le gouvernement sensibilise les PME sur l’importance de protéger leurs créations
Filowz Sonomad : une enceinte mobile innovante (et made in France)
Orange : roaming inclus depuis l'Europe et 4G entérinée le 6 février ?
Chrome : un ensemble de bugs permet d'exploiter le microphone à l'insu de l'internaute
Facebook modifie son algorithme d'affichage : ce qui va changer pour les utilisateurs
Patrick Pailloux, le patron de l'ANSSI prend la direction technique de la DGSE
Satisfaction de la clientèle : Apple se fait doubler par Samsung, Sony et Microsoft
Haut de page