Twitter recrute un dirigeant de Google pour la publicité

Par
Le 17 octobre 2013
 0
Twitter n'est pas profitable alors la société veut montrer qu'elle entre en bourse avec les reins solides, et des perspectives. Pour cela, elle a racheté MoPub. Elle débauche maintenant un cadre de Google.

0118000006720038-photo-j-j-hirschle.jpg
J.J. Hirschle
Alors que Twitter devrait réaliser son entrée au New York Stock Exchange à la mi-novembre, le réseau de microblogging annonce un recrutement important, en la personne de J.J. Hirschle, un ancien dirigeant de Google. D'après Will Stickney, le porte-parole de Twitter qui a rapporté l'information à Bloomberg, l'homme a été nommé directeur de la division « retail » chez Twitter.

En somme, il aura à charge de développer l'activité publicitaire du réseau social auprès de la distribution. Employé par Google depuis 2004, il était dernièrement responsable de la division publicité média et divertissement. Twitter, qui tire l'essentiel de son chiffre d'affaires de la publicité, a tout intérêt à soigner son modèle économique s'il veut éviter le rallye baissier qu'avait connu Facebook suite à sa cotation.

Rassurer les futurs actionnaires

Après avoir introduit les tweets, comptes et tendances sponsorisés, la plateforme avait acquis MoPub début septembre, moyennant 300 millions de dollars. À en croire le Financial Times, la prochaine étape est de tirer profit des compétences de ce spécialiste de la vente d'espaces publicitaires en temps réel sur mobile de façon à vendre des publicités sur des sites et des applications - Twitter tire 70% de ses recettes du mobile.

Les choses doivent aller vite afin de rassurer les futurs investisseurs. À l'heure actuelle, les investissements en marketing et recherche et développement (en hausse de 160% sur un an) ont creusé les pertes de la société, qui n'est toujours pas rentable. Twitter se doit maintenant d'envoyer des signaux positifs.

La fonction exacte de J.J. Hirschle, qui débutera chez Twitter le 28 octobre, n'a pas été dévoilée. Rappelons que la société a multiplié les recrutements ces derniers mois. Le document de son entrée en bourse apprenait qu'elle avait renforcé ses équipes de 300 personnes, portant les effectifs à 2 000 employés.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Twitter

scroll top