Twitter lance ses tweets d'alerte en cas de catastrophe

Par Ludwig Gallet
le 26 septembre 2013
 0
Twitter a présenté une nouvelle fonctionnalité, permettant à des organisations officielles de communiquer par alerte en cas d'urgence ou de catastrophe. Plusieurs dizaines d'organismes ont d'ores et déjà adhéré au programme.

0118000006666812-photo-twitter-alerts.jpg
En cas d'urgence ou d'alerte quelconque, la viralité du réseau social Twitter peut être un précieux allié. Partageant ce constat, le site de microblogging a annoncé ce jeudi la création des Twitter Alerts, des notifications diffusées sur le réseau en cas de nécessité et de force majeure.

Sur son blog, la firme explique ainsi vouloir aider « les utilisateurs de son service à obtenir des informations importantes et précises en cas d'urgence », prenant l'exemple de catastrophes naturelles ou lorsque d'autres réseaux de communication ne seront pas accessibles.

Concrètement, seules quelques organisations et autres autorités auront la possibilité d'envoyer ce type de tweets d'alerte. Pour le moment, plusieurs dizaines d'entités ont déjà adhéré à ce programme, en provenance des États-Unis, de la Corée du Sud ainsi que du Japon. En font notamment partie l'Agence fédérale des situations d'urgence ( ou FEMA, l'organisme gouvernemental chargé d'assurer l'arrivée des secours lors d'une situation d'urgence), la Croix-Rouge américaine, les pompiers de nombreuses villes, l'agence fédérale de sécurité intérieure américaine, etc.

Twitter explique que seuls les organismes fournissant des informations essentielles au grand public pourront profiter de la fonctionnalité. La firme dresse ensuite une liste des cas dans lesquels celle-ci pourra être utilisée:

  • avertir des dangers imminents
  • prévention / alertes de sécurité
  • indiquer un itinéraire d'évacuation
  • informer sur l'accessibilité de ressources essentielles
  • gestion de foule et de désinformation
  • Informations sur des pannes d'électricité, etc.

Concrètement, des notifications pourront être notifiées sur les appareils des mobinautes, et les tweets se distingueront notamment par la présence d'une petite cloche orange. Twitter rappelle le rôle joué par son service lors du passage de l'ouragan Sandy. Le FEMA avait alors communiqué via Twitter et invité le public à faire de même.



L'an dernier, Twitter avait déjà lancé Lifeline, une fonctionnalité permettant aux japonais de retrouver les comptes d'urgence en cas de crise, en indiquant sur le site leur code postal. Pour s'abonner aux alertes de certaines organisations, il suffit de se rendre sur une page dédiée (exemple avec le FEMA) et d'actionner la fonctionnalité (twitter.com//alertes).

0190000006666822-photo-twitter-alerts.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
scroll top