Twitter lance sa nouvelle API et met un terme aux applications TweetDeck

01 juin 2018 à 15h36
0
Twitter a comme prévu lancé cette semaine la nouvelle version des interfaces de programmation (API) qui permettent d'interagir avec son service. Celles-ci compromettent le bon fonctionnement de certaines applications tierces dédiées au réseau, à commencer par TweetDeck, pourtant propriété de Twitter.

00AA000005779688-photo-twitter-windows-8-modern-ui.jpg
Annoncée il y a six mois, la nouvelle API (1.1) permettant aux applications tierces d'interagir avec Twitter a officiellement été déployée cette semaine. Si la plupart des éditeurs concernés ont déjà mis à jour leurs clients, de façon à en garantir le bon fonctionnement, certains comme DestroyTwitter ou Silverbird n'ont pas encore franchi le pas.

Cette nouvelle API, censée améliorer les performances générales de Twitter, introduit pour les développeurs de nouvelles contraintes, relatives par exemple à la fréquence à laquelle le client est autorisé à lancer des requêtes vers le service pour mettre à jour ses informations. Elle limite également les clients tiers à 100 000 utilisateurs, sauf approbation préalable formulée par Twitter.

Du côté de Twitter, on rappelle que cette nouvelle API a été annoncée il y a plus de six mois, de façon à laisser le temps d'une nécessaire adaptation aux éditeurs tiers. « A partir des chiffres et des tests à l'aveugle, nous constatons que la grande majorité des applications ont déjà effectué la transition vers la version 1.1 de l'API. Si vous n'avez toujours pas mis à jour votre app et voulez que les gens puisent continuer à l'utiliser, il n'est pas trop tard », clame ainsi Taylor Singletary sur le blog dédié aux développeurs.

Ceux-ci n'ont toutefois pas forcément envie de souscrire aux règles désormais en vigueur. C'est le cas par exemple de DestroyTwitter, dont l'auteur indique qu'il ne mettra pas à jour son logiciel, tout en ironisant sur le fait qu'il n'est pas nécessaire de prodiguer des interfaces de programmation à des tiers lorsqu'on a la publicité pour monétiser son service.

Tweetdeck : fin des application iOS et Android

Cette transition vers l'API v1.1 signe également la fin, programmée, des applications iOS et Android TweetDeck. Propriété de Twitter depuis mai 2011, TweetDeck repose maintenant principalement sur un client Web, accessible depuis le navigateur d'un ordinateur. Le service a d'ailleurs récemment profité d'une refonte graphique.

Le retrait de ces applications mobiles vise logiquement à encourager les mobinautes adeptes de Twitter à adopter le client officiel, disponible aussi bien sur iOS que sur Android.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Windows 8 grignote 5% du trafic web en France
IBM mettrait en œuvre son plan de licenciement aux Etats-Unis
Photo au format RAW : OS X et Windows mis à jour
Yahoo! s'offre deux start-up et veut encore améliorer Flickr
Gestion infra : AVG fait l’acquisition de Level Platforms
Joe Mobile : H+, baisses et hausses de tarifs pour le forfait personnalisable
Facebook s'ouvre aux hashtags, les mots clé cliquables
Vers une introduction de Numericable en Bourse ? (màj)
Melty prépare son expansion, en France et à l'international
Infos US de la nuit : Jeux Google, vidéo Apple et hashtag Facebook
Haut de page