Twitter : finalement, Donald Trump n’aura pas gain de cause

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
09 mai 2022 à 15h15
13
Donald Trump © Evan El-Amin / Shutterstock.com
© Evan El-Amin / Shutterstock.com

C'est désormais officiel, Donald Trump ne pourra pas revenir sur Twitter. Un tribunal californien a débouté l'ancien président des États-Unis de sa plainte.

En janvier 2021, Donald Trump voyait son compte être tout simplement banni de Twitter après les incidents du Capitole. Plusieurs proches du président ont également été expulsés du réseau social qui appartient désormais au milliardaire Elon Musk. Bien entendu, Trump ne comptait pas en rester là et s'était alors empressé de déposer plainte. Cette dernière a été examinée par un juge du district de Californie qui a rendu son verdict la semaine dernière.

Un revers pour Trump

Ainsi, le bannissement de Donald Trump a été jugé légal par le juge. Ce dernier n'a pas retenu la violation du premier amendement dénoncé par le plaignant. En effet, il a noté que cet amendement ne « s'applique qu'aux restrictions à la parole imposées par le gouvernement ». Puisque Twitter est une entreprise privée, elle n'est donc pas concernée. De plus, le réseau social indique clairement dans son règlement qu'il se réserve l'autorisation de supprimer ou de restreindre n'importe quel contenu, même sans raison apparente.

Donald Trump est aujourd'hui libre de déposer une nouvelle plainte modifiée avant le 27 mai prochain. Mais le juge précise que si cette permission existe, « les plaignants ne sont pas en position de force » pour obtenir gain de cause. Le 45e président des États-Unis ne devrait donc pas revenir sur Twitter.

Twitter - Android
  • Instantané dans l'information
  • Messages courts
  • Hashtag, tendances, tweet et retweet

Twitter est un réseau social permettant à ses utilisateurs de retrouver les dernières informations internationales et locales en quelques secondes seulement. Il s'agit d'un des lieux les plus prisés sur internet pour converser, découvrir, s'informer et échanger. De manière générale, quand un événement d'importance a lieu, c'est principalement sur Twitter qu'il est discuté en premier.

Twitter est un réseau social permettant à ses utilisateurs de retrouver les dernières informations internationales et locales en quelques secondes seulement. Il s'agit d'un des lieux les plus prisés sur internet pour converser, découvrir, s'informer et échanger. De manière générale, quand un événement d'importance a lieu, c'est principalement sur Twitter qu'il est discuté en premier.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
12
Sodium
Pourquoi se fatiguer alors que Musk va probablement lever son bannissement ?
Felaz
Il en faisait probablement une affaire personnelle puisqu’il lance son propre réseau social…Truth Social, le réseau social de Donald Trump sera disponible dès aujourd'hui
HAL1
Inutile pour Donald J. Trump de revenir sur Twitter, son propre réseau social – TRUTH Social – est un tel succès !
tfpsly
[Le juge] dernier n’a pas retenu la violation du premier amendement dénoncé par le plaignant. En effet, il a noté que cet amendement ne « s’applique qu’aux restrictions à la parole imposées par le gouvernement ». Puisque Twitter est une entreprise privée, elle n’est donc pas concernée.<br /> Mais quel nul jusqu’au bout. Ca a été Président des USA, et ça ne connaît même pas la signification du premier amendement…
jcc137
Si vous pensez que M.macron connait notre constitution sur le bout des doigts, vous vous leurrez également.
SlashDot2k19
On te parle du 1er amendement, pas du 27eme…
Blap
C’est quand meme le tout premier article de la base de la constitution.
MattS32
Non, puisque c’est un amendement. Le premier article, c’est l’article I, qui pose les bases du fonctionnement du Congrès (les deux chambres, le nombre d’élus de chaque, leur répartition dans les États, la durée de leurs mandats, leur domaine de compétence, etc…).<br /> Cela dit le 1er amendement a une telle importance aux USA qu’il est en effet assez ridicule de voir l’ex-président se faire débouter sur ce point <br /> Surtout que la formulation de cet amendement est particulièrement simple, il tient en une seule phrase, en laissant très peu d’interprétations possible :<br /> « Le Congrès n’adoptera aucune loi relative à l’établissement d’une religion, ou à l’interdiction de son libre exercice ; ou pour limiter la liberté d’expression, de la presse ou le droit des citoyens de se réunir pacifiquement ou d’adresser au Gouvernement des pétitions pour obtenir réparations des torts subis. »<br /> Cet amendement interdit bien au Congrès, et uniquement à lui, de limiter la liberté d’expression via une loi. C’est on ne peut plus clair : Twitter != le Congrès. Donc ne s’applique pas à Twitter.
tfpsly
MattS32:<br /> Non, puisque c’est un amendement. Le premier article, c’est l’article I, qui pose les bases du fonctionnement du Congrès (les deux chambres, le nombre d’élus de chaque, leur répartition dans les États, la durée de leurs mandats, leur domaine de compétence, etc…).<br /> Oui c’est le premier amendement de, selon la partie extrémiste des Républicains, la sainte Constitution parfaite qui n’a jamais été changée et ne doit jamais être changée. Cherchez l’erreur…<br /> MattS32:<br /> Cela dit le 1er amendement a une telle importance aux USA qu’il est en effet assez ridicule de voir l’ex-président se faire débouter sur ce point <br /> […]<br /> Cet amendement interdit bien au Congrès, et uniquement à lui, de limiter la liberté d’expression via une loi.<br /> Exactement.
MattS32
tfpsly:<br /> Oui c’est le premier amendement de, selon la partie extrémiste des Républicains, la sainte Constitution parfaite qui n’a jamais été changée et ne doit jamais être changée. Cherchez l’erreur…<br /> Et d’ailleurs, un autre point sacro-saint pour les républicains, c’est le permis de port d’arme. Et ça aussi, ça vient d’un amendement (le second)
gamez
qu’est ce qui l’empêche de re-créer un compte?<br /> le fait de donner le nom de trump à son compte ? de mettre sa photo?<br /> le fait de se connecter avec une adresse ip reconnue comme étant la sienne?<br /> le fait d’utiliser une adresse email plus acceptée?<br /> tout ça c’est facilement contournable non?
Korgen
Dès qu’il le fera et que ça se saura il se refera bannir. Si c’est pour publier anonymement ça n’a aucun intérêt pour lui
nicgrover
Moi aussi mon compte a été suspendu (je ne l’utilisais que pour prendre contact avec des vendeurs ou entreprise en SAV)…<br /> Sauf que Trump sait très bien pourquoi il est banni, moi je ne sais toujours pas et j’attends après plusieurs requêtes mais sans réponse à ce jour depuis 4ou 5 mois…
MattS32
gamez:<br /> qu’est ce qui l’empêche de re-créer un compte?<br /> La même raison qui fait qu’un repris de justice ne peut pas échapper à une peine en changeant de nom.<br /> Ce n’est pas son compte qui est banni, c’est lui, personnellement.<br /> Donc soit il crée un compte totalement anonyme, sans que personne ne puisse savoir que c’est lui. Et ça ne lui sert à rien, puisque la principale raison pour laquelle il utilise les réseaux sociaux, c’est pour se mettre en avant. Soit il crée un compte pas anonyme, et il sera bloqué puisqu’il est personnellement banni.
jcc137
Oui c’est exact, mais pour ma défense, connaître par coeur le contenu d’un article ne signifie pas le maîtriser. C’est pour ça que ce sont les tribunaux qui tranchent leur interprétation.<br /> Chez nous c’est le conseil constitutionnel dont la constitution dudit conseil est parfois… pas douteuse, mais limite.
MattS32
Oui, mais il y a quand même des limites à la non maîtrise…<br /> Un truc aussi simple que « Le Congrès n’adoptera aucune loi […] pour limiter la liberté d’expression » y a pas besoin d’être juriste pour comprendre que ça ne s’applique pas à une entreprise privée… Soit il n’a même pas lu cet article, et c’est grave. Soit il ne l’a pas compris. Et c’est encore plus grave. Soit il savait très bien qu’il serait débouté mais a quand même lancé une procédure pour faire parler de lui. Et c’est un peu moins grave, mais pas moins ridicule toutefois…
jcc137
Oui mais non.<br /> Un règlement liberticide ne peut s’appliquer ni en public ni en privé sous réserve qu’elle n’enfreint pas une loi répréhensible (racisme, sexuelle, etc).<br /> Donc se basant sur ce 1er amendement, les sociétés privées doivent s’en référer, ce qui explique le pourvoi de Trump. Mais voilà, c’est Trump… et l’interprétation par un tribunal censé être neutre, mais probablement anti-Trump, a fait ressortir (la bonne aubaine !) ce point précis de l’amendement qui ne s’adresserait pas au privé.<br /> Comme je disais, tout est question d’interprétation.<br /> Dans le cas de Twitter qui est un réseau mondial prétendu ouvert à la liberté d’expression, mais bridé par le politiquement correct, et pire, par la minorité du wokisme, son règlement frise le totalitarisme en filtrant ce qui ne correspond pas à LEUR vérité. Un réseau censuré en quelque sorte.
HAL1
jcc137:<br /> Mais voilà, c’est Trump… et l’interprétation par un tribunal censé être neutre, mais probablement anti-Trump […]<br /> Qu’est-ce qui te fait penser que le tribunal est anti-Trump ?
MattS32
jcc137:<br /> Un règlement liberticide ne peut s’appliquer ni en public ni en privé<br /> Il y a peut-être une loi américaine qui l’interdit en privé. J’attends que tu me la cites. Ce n’est en tout cas pas le cas du premier amendement de la constitution.<br /> jcc137:<br /> ce point précis de l’amendement qui ne s’adresserait pas au privé<br /> Tu te rends compte que ce « point précis » de l’amendement, c’est TOUT l’amendement ? Cet amendement tient en effet littéralement en UNE SEULE phrase, dont « le Congrès » est l’unique sujet.<br /> jcc137:<br /> Dans le cas de Twitter qui est un réseau mondial prétendu ouvert à la liberté d’expression, mais bridé par le politiquement correct, et pire, par la minorité du wokisme, son règlement frise le totalitarisme en filtrant ce qui ne correspond pas à LEUR vérité. Un réseau censuré en quelque sorte.<br /> Lol. Quand on voit les dégeulis racistes, xénophobes et anti-sémites qui restent impunément sur Twitter, même quand ils sont signalés à de multiples reprises, ce genre de propos complètement hors-sol font doucement rigoler…
tfpsly
jcc137:<br /> Donc se basant sur ce 1er amendement, les sociétés privées doivent s’en référer<br /> Absolument pas. Tu fais du Trump : tu n’as pas lu ce 1er amendement (pourtant recopié dans le message auquel tu réponds) ou tu fais exprès de ne pas le comprendre.
jcc137
Je crois (j’en suis sûr) que Trump (sinon sa myriade d’avocats) connaît mieux le mécanisme juridique que vous, d’où sa tentative. Et pour ma part je ne fais pas du Trump, je fais étalage de mes lectures sur le sujet de la jurisprudence.
MattS32
jcc137:<br /> Je crois (j’en suis sûr) que Trump (sinon sa myriade d’avocats) connaît mieux le mécanisme juridique que vous, d’où sa tentative.<br /> Il connaît surtout bien les mécanismes médiatiques, et sait qu’une telle attaque, même si elle est vouée à l’échec, est l’occasion de faire parler de lui et de donner son opinion dans la presse à de multiples reprises (une fois lors de l’initiation de l’action, une autre une fois débouté…).
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Découvrez Proton, la toute nouvelle identité visuelle de ProtonMail
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
Zoom sur Fronton, le botnet russe qui multiplie les fake news sur les réseaux
YouTube retire 70 000 vidéos de désinformation pour contrecarrer la propagande russe sur la guerre en Ukraine
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Ce bug dans PayPal permet à un hacker de manipuler les transactions
Attention, ce malware se cache dans un ficher Word vérolé, lui-même caché dans un PDF
Les Anonymous déclarent la cyberguerre à Killnet, un groupe de hackers pro-russes
Offrez-vous le meilleur VPN pour gagner en cybersécurité à prix cassé
Méfiez-vous de cette arnaque : un faux site DHL peut récupérer vos identifiants bancaires
Haut de page