Google+ n'aurait toujours pas convaincu les internautes

0
Le réseau communautaire de Google n'aurait toujours pas convaincu les internautes. Seuls quelques millions d'utilisateurs publieraient du contenu sur leur profil.

Google ne s'est jamais réellement exprimé sur le nombre d'utilisateurs actifs de son réseau communautaire. La société, entrée relativement tard sur le marché du web social, peine à s'imposer face au mastodonte Facebook.

Certes, les détenteurs d'un compte Google (Gmail, YouTube, Blogger...) disposent le plus souvent d'un profil sur Google+. Mais Google ne laissait pas forcément le choix à l'utilisateur, une politique que la firme de Mountain View a d'ailleurs décidé de stopper. Le blogueur et analyste Kevin Anderson s'est basé sur les recherches effectuées par un certain Edward Morbius afin de déterminer le nombre exact d'internautes utilisant activement Google+, pas simplement au travers des services connectés mais véritablement sur la plateforme.

01C2000007864697-photo-google.jpg


Au total l'on dénombrerait 2,2 milliards de profils sur Google+ mais seulement 9% d'entre eux présenteraient du contenu accessible au public. Pour ces derniers, 37% de l'activité récente se caractérise par des commentaires publiés sur la plateforme YouTube, et 8%, par des mises à jour d'avatars.

Si l'on s'intéresse à l'année 2015 qui vient de débuter, seuls 6% des profils actifs ont effectué des publications, mais la moitié d'entre elles seraient, encore une fois, des commentaires sur YouTube. Depuis le début de l'année, on dénombrerait ainsi entre 4 et 6 millions d'internautes ayant véritablement rédigé un post public.

Cette étude repose sur l'analyse des sitemaps, révélant des informations sur le nombre d'inscrits et leur activité. Toutefois, les commentaires rédigés ou les publications privées ne sont pas pris en compte. Il convient donc de modérer ces résultats.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page