Google promet de mieux sécuriser Google Play (et donc Android)

le 09 avril 2019
 0
Google Play Store ban

Google publie son rapport annuel de sécurité à propos du Google Play Store. Le nombre d'applications vérolées a légèrement augmenté en 2018, mais l'entreprise met en avant ses efforts en terme de protection des utilisateurs.

Les applications contenant des malwares disponibles sur le Google Play Store ont fait la Une de l'actualité en 2018. On ne compte plus le nombre de logiciels intégrant des virus ou encore des logiciels espions et téléchargés parfois plusieurs dizaines de milliers de fois par les utilisateurs de la plateforme.

Un système de validation mis en cause à de nombreuses reprises


Le système de validation des applications de Google est à chaque fois pointé du doigt. La procédure, largement automatisée, n'est visiblement pas assez perfectionnée pour détecter des logiciels malveillants bien nichés à l'intérieur d'applications aussi banales que des jeux vidéo. On l'a encore vu tout récemment avec SimBad, un malware présent dans plus de 200 logiciels et qui a infecté au minimum 150 millions d'appareils Android.

Le dernier rapport sur la sécurité du Play Store montre une stagnation des installations d'applications piratées


Google se défend pourtant de tout laxisme dans son dernier rapport de sécurité. La firme rapporte que 0,04 % des applications téléchargées sur le Play Store contenaient des risques de sécurité, contre 0,02 % en 2017. Google explique cette augmentation par l'intégration cette année des logiciels publicitaires frauduleux dans la catégorie des applications potentiellement dangereuses (appelées PHA dans le rapport, pour Potentially Harmful Application).

À l'inverse, « si l'on supprime les chiffres de la fraude au clic de ces statistiques, les données montrent que les PHA sur Google Play ont diminué de 31 % d'une année à l'autre », indique le rapport.

Google Play Protect semble réussir à sécuriser la majorité des utilisateurs Android


Le géant du Web en profite pour mettre en avant la sécurité qu'offre Google Play Protect, un dispositif de sécurité déployé sur les téléphones Android et destiné à vérifier en continu si les applications sont vierges de toutes menaces.

Ce système a permis d'empêcher l'installation d'1,6 milliard d'installations de PHA rien qu'en 2018 en-dehors de Google Play, pour les utilisateurs se risquant à télécharger des paquets sur le Web. Le rapport ne dit pas par contre combien d'installations ont été évitées depuis la boutique d'applications.

Google devra se pencher désormais sur le cas de la fraude au clic, un système qui automatise le nombre de vues de publicités pour faire gonfler artificiellement et frauduleusement les revenus publicitaires perçus. Aujourd'hui, ce type de logiciels représente plus de la moitié des malwares installés depuis le Google Store.

Source : Engadget

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
🔥 Bon plan : casque Bluetooth TaoTronics à réduction de bruit active à 48,99€ au lieu de 69,99€
Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
Les finances de Spotify sont dans le vert pour la première fois depuis sa création
Byte, le successeur spirituel de Vine, commence à recruter pour sa bêta
NVIDIA : les GTX 1660 Ti et 1650 intégrées à plus à 80 modèles de laptops dès aujourd’hui
scroll top