Google s'apprêterait à ouvrir ses services Web auprès des moins de 13 ans

19 août 2014 à 08h14
0
Le géant californien Google souhaiterait étoffer davantage sa base d'utilisateurs et ciblerait désormais les plus jeunes internautes avec une panoplie de services Web spécialement adaptés.

00CD000007392199-photo-le-logo-de-google.jpg
A l'heure actuelle, pour ouvrir un compte Google, l'internaute doit au minimum être âgé de 13 ans, c'est d'ailleurs l'âge légal outre-Atlantique à partir duquel une société est en droit de collecter les données. Toutefois, selon la loi américaine COPPA - Children's Online Privacy Protection Act - il est possible d'accepter les inscriptions des plus jeunes membres à condition que ces derniers aient la permission de leurs parents ou tuteurs légaux.

Convoiter les moins de 13 ans, c'est précisément ce que Google envisagerait selon un rapport du magazine The Information. La société californienne devrait alors effectuer certains remaniements, une initiative à priori contraignante mais qui permettrait une réelle croissance de la base d'utilisateurs.

Google souhaiterait aller au-delà des simples filtres apposés sur son moteur de recherche. Ainsi la société plancherait sur une version de YouTube dont le contenu serait strictement pensé pour les plus jeunes. En outre, la création d'un compte serait harmonisée et il deviendrait nécessaire de mentionner sa date de naissance lors de la configuration d'un identifiant Google via un terminal Android. Google n'est pas la première société à tenter l'expérience; Entre 1996 et 2013, Yahoo! disposait de son portail Yahooligans, renommé ensuite Yahoo! Kids.

A l'heure actuelle, pour créer un identifiant sur Yahoo ou Facebook il est également nécessaire d'être âgé de 13 ans. En pratique les choses sont un peu différentes. Simon Milner, alors directeur de la politique de Facebook outre-Manche, expliquait en janvier 2013 que les inscriptions étaient difficiles à contrôler. « Nous n'avons pas de mécanisme pour éradiquer ce problème », avouait-il «  il est difficile de savoir ce qu'il faut faire. Vous ne pouvez pas demander à tout le monde de prouver son âge... c'est du domaine de la vie privée  ». Microsoft, qui a récemment mis à jour ses conditions d'utilisation, explique pour sa part que l'ouverture d'un compte sur ses serveurs requiert « l'âge de la « majorité » légale à l'endroit où vous vivez », soit 18 ans en France.

Outre les obstacles de la loi COPPA, l'on imagine que les autorités européennes ne percevront pas cette initiative d'un très bon oeil. Dans un souci de protection de la vie privée de l'internaute, la Cour de justice de l'Union européenne a récemment condamné Google à mettre en place un formulaire de droit à l'oubli afin de permettre aux internautes de retirer certains résultats de son moteur de recherche.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top