Campagne Scroogled : Google répond à Microsoft

22 novembre 2013 à 10h52
0
Google a répondu à Microsoft après la mise en ligne, jeudi, de t-shirts et de mugs accusant l'entreprise de voler les données de ses utilisateurs. La firme de Mountain View a lancé une pique pleine de sous-entendus à son concurrent.

00FA000006857504-photo-mug-scroogled-microsoft.jpg
Microsoft attaque Google depuis plus d'un an à travers sa campagne Scroogled, qui vise à dénoncer le comportement de la firme vis-à-vis des informations sur la vie privée de ses utilisateurs, tout en mettant en avant ses propres produits - Bing, Internet Explorer et Windows Phone. Cette semaine, Microsoft a franchi une nouvelle étape en mettant en vente des t-shirts, casquettes et autres mugs aux slogans ciblant Google.

Une situation à laquelle le géant du Web s'est contenté de répondre par une petite phrase riche en sous-entendus : « La nouvelle démarche de Microsoft n'est pas une surprise, la concurrence dans le secteur des dispositifs portatifs est vraiment en ébullition. »

Une pique sobrement envoyée par la firme en guise de réponse aux demandes de commentaires de la presse, et qui pointe évidemment du doigt le fait que Microsoft vend des t-shirts pour bousculer son concurrent, là où Google se concentre sur de nouveaux produits et s'apprête notamment à sortir ses Google Glass en 2014.

Gageons que la joute verbale entre les deux entreprises ne s'arrêtera pas là, et qu'un stock de pop-corn est à prévoir pour profiter du spectacle à venir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top