Google lance une véritable carte de paiement pour son service Wallet

21 novembre 2013 à 15h25
0
La carte bancaire fait de la résistance ! Même Google, qui a pourtant de grandes ambitions en matière de paiement en ligne et mobile, a fini par se résoudre à lancer un moyen de paiement traditionnel.

En se diversifiant, les acteurs du paiement en ligne comme PayPal ou Google ont cherché à créer de nouveaux usages pour le paiement physique. Les technologies adaptées ne manquent pas (NFC, iBeacon ou encore codes barres en 2D), mais de toute évidence les consommateurs estiment qu'on n'a rien inventé de mieux que la carte en plastique.

S'inscrivant dans la même tendance que Square, Simple ou plus récemment Coin, dont les solutions reposent sur des cartes bancaires traditionnelles, Google a fini par se faire une raison.

06855530-photo-carte-bancaire-google-wallet.jpg

De moteur de recherche à banquier, il n'y a qu'un pas !

Il lance ainsi une carte de débit conventionnelle (ce qu'on appelle souvent carte de crédit en France), qui ne se distingue d'une carte bancaire courante que par le fait qu'elle n'est pas reliée à un compte en banque mais à un compte prépayé Google Wallet.

Réservée aux États-Unis et employant elle aussi une bande magnétique, elle fonctionne là où les cartes MasterCard sont acceptées. Elle permet d'effectuer des achats et de retirer des espèces, et puise pour ce faire sur le compte Google Wallet de son porteur. Ce compte prépayé peut-être alimenté par des transferts depuis un compte bancaire ou par des versements directs entre utilisateurs du service.

Les utilisateurs américains de Google Wallet peuvent commander leur carte dès à présent, elle leur sera expédiée dans une dizaine de jours. Elle est gratuite et sans commission pour l'utilisateur.

Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
scroll top