Google Buzz disparaîtra totalement en juillet : que faire de ses données ?

27 mai 2013 à 13h25
0
Annoncée en octobre 2011, la fin de Google Buzz deviendra définitive le 17 juillet prochain. La firme de Mountain View le rappelle à ses utilisateurs, et propose un stockage des données du service sur Drive.

02926016-photo-google-buzz.jpg
Sacrifié fin 2011 sur l'autel de Google+, Buzz, tentative précédente de l'entreprise pour s'installer sur le marché des réseaux sociaux, n'est plus disponible pour les utilisateurs depuis de très nombreux mois. Néanmoins, les données du service persistent encore aujourd'hui, mais Google fera la vide sur ses serveurs le 17 juillet prochain, en finalisant la procédure de fermeture de Buzz.

Mais ces données, les utilisateurs ne les perdront pas par défaut. Dans un mail envoyés aux personnes ayant publié sur Buzz, Google explique que les fichiers seront stockés dans un dossier spécial, créé pour l'occasion sur Google Drive.

D'un côté, une archive privée contenant « un aperçu des ports Google Buzz publics et privés » et, de l'autre, un fichier contenant les posts publics de l'utilisateur, qui sera quant à lui accessible aux personnes qui disposeront du lien - ce dernier pourra même être rendu public via le profil Google de l'utilisateur. Enfin, détail qui peut avoir son importance : les éventuels commentaires liés à des publications d'amis resteront liés à ces publications, et seront donc stockés dans les archives des personnes concernées.

L'entreprise précise que ce nouveau dossier ne sera pas comptabilisé dans l'espace de stockage alloué à chaque personne inscrite sur les services Google (par défaut, chacun dispose de 5 Go gratuits).

Enfin, dans le cas où un utilisateur ne voudrait pas récupérer leurs données liées à Buzz, ou les voir potentiellement exposées sur la Toile, il lui reste la possibilité de réaliser une demande de suppression de compte Google Buzz en un clic. Supprimer un compte Buzz supprimera également tous les commentaires publiés sur les publications d'autres personnes, les rendant ainsi inaccessibles. A noter qu'avant de choisir cette option, il est toujours possible d'effectuer un téléchargement en local des données via Google Takeout.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top