Knowledge Graph : Google donne du contexte aux recherches sur son moteur

05 décembre 2012 à 17h39
0
A l'occasion de l'édition 2012 du salon LeWeb, Google a officialisé le lancement de Knowledge Graph à l'international, et donc en France. Derrière cette appellation obscure se cache une nouvelle possibilité pour l'internaute de contextualiser sa recherche en ligne.

00FA000005594478-photo-johnny-halliday-google.jpg
Un nom, un mot ou une suite de mots peuvent avoir différentes significations distinctes : néanmoins, lors d'une recherche sur le Web, les résultats ont généralement tendance à tout mélanger sans se soucier de ce que l'internaute désire vraiment trouver. C'est là que Knowledge Graph entre en jeu.

Lancée en France mercredi, cette nouvelle fonctionnalité du moteur de recherche de Google est décrite par la firme comme « un modèle intelligent qui comprend les entités du monde réel, ainsi que les relations qui les lient les unes aux autres ». Ce « graph du savoir », littéralement, était déjà disponible en anglais depuis mai dernier, et Google avait depuis étendu l'ensemble de sa démarche à ses versions internationales, mais uniquement pour les recherches en anglais.

L'objectif de que Knowledge Graph est de se servir d'une base de plus de 500 millions d'entités et de 3,5 milliards de faits et de relations entre les données, basées sur des sources comme Freebase, Wikipédia ou encore le CIA World Factbook. Sur la base de cette énorme quantité de données, le Graph est capable de faire le tri entre les différentes significations d'un même terme - et proposer, le cas échéant, à l'utilisateur de choisir quelle signification l'intéresse - de classer et hiérarchiser les informations sur un sujet, ou encore d'apprendre à l'utilisateur des informations complémentaires, liées à ce qu'il cherchait. Une fonction qui se rapproche de la volonté de Google de répondre à des questions que l'internaute ne se pose pas.

Concrètement, pour une recherche liée au « Taj Mahal », Google peut, grâce à Knowledge Graph, proposer à l'internaute la distinction entre le monument situé en Inde, ou le musicien de blues qui utilise ce pseudonyme.

01F4000005594450-photo-knowledge-graph-google.jpg


Pour Google, Knowledge Graph est un pas assuré vers le Web sémantique, promesse d'un Internet plus intelligent. Pour l'internaute, la démarche est synonyme de recherches plus ciblées, et donc, en toute logique, plus complètes. Cette nouvelle fonctionnalité est actuellement en cours de déploiement sur Google France.



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top