Abus de position dominante de Google : rencontre programmée entre l'UE et la FTC

Par
Le 03 décembre 2012
 0
La Commission européenne recevra cette semaine la Federal Trade Commission pour aborder le cas Google, accusé d'abus de position dominante, et d'autres affaires similaires, explique le Wall Street Journal. Les deux partis européen et américain espèrent faire avancer des dossiers longs et compliqués.

00fa000004911224-photo-google-logo-icon-sq-gb.jpg
Le président de la FTC Jon Leibowitz devrait rencontrer le commissaire européen chargé de la concurrence Joaquin Almunia cette semaine, notamment pour discuter du cas de Google, dont le cas est toujours en suspend à Bruxelles. Si l'entreprise a déjà soumis des propositions pour rectifier le tir en matière de position dominante, elles ont été jugées insuffisantes pour l'UE.

Mais l'Europe n'est pas la seule entité à enquête sur Google : c'est également le cas de la Federal Trade Commission. De fait, une réunion entre Bruxelles et la FTC s'avère logique. Aucun des deux n'a confirmé une rencontre, même si, du côté de la FTC, il a tout de même été précisé que Jon Leibowitz se trouverait bien en Europe cette semaine.

Le cœur de la rencontre pourrait se trouver dans le fait que la FTC a récemment déclaré son intention de clôturer le dossier Google d'ici à la fin de l'année, alors que, de son côté, le commissaire européen Joaquin Almunia a indiqué qu'une telle démarche serait impossible à appliquer en Europe. Il est possible que les deux entités cherchent à s'accorder sur la question épineuse que constitue le cas Google : en effet, la firme de Mountain View est accusée d'abuser de sa position dans le domaine de la recherche, notamment en mettant trop en avant ses propres produits dans les résultats. La situation étant similaire aux Etats-Unis et en Europe, une harmonisation des deux dossiers pourrait parvenir à pousser Google à des compromis similaires dans les deux contrées. Des théories purement spéculatives à l'heure actuelle.

De son côté, Google a indiqué « toujours travailler avec la FTC et la Commission européenne » et être prêt à répondre à toutes leurs questions.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Google

scroll top