Données WiFi sniffées : selon la FCC, Google savait

30 avril 2012 à 16h02
0
Aux Etats-Unis, la Commission fédérale chargée de la protection des consommateurs vient de rendre son rapport au sujet du type de données collectées par les Google cars. La FCC affirme qu'un développeur de la firme avait remis une note à ses supérieurs au sujet d'éventuelles violations de la vie privée. Pourtant, cette alerte n'aurait pas été suivie d'effets.

00FA000002008672-photo-google-car.jpg
La FCC estime que Google était bel et bien informé au sujet du type de données enregistrées par ses Google cars. Lors de leurs passages, ces véhicules chargés en principe de la cartographie avaient également collecté plusieurs informations sur les réseaux WiFi disponibles.

Selon plusieurs autorités, les identifiants SSID ainsi que les adresses MAC des points d'accès Wi-Fi mais également d'autres données permettant d'identifier les particuliers comme les (adresses de courrier électronique, échanges de courriels révélant notamment des informations sensibles) avaient ainsi été collectées par ces Google Cars.

Face à l'inquiétude des internautes, Google avait alors admis avoir collecté ces données par erreur. Le géant de la recherche estimait ainsi qu'un bout de code informatique expérimental avait été embarqué de manière accidentelle dans le logiciel équipant ses voitures. Pourtant, selon la FCC, cet ajout de code aurait été porté à la connaissance de la direction.

En effet, dans son rapport, l'autorité américaine précise qu'un employé de Google a utilisé une partie de son temps alloué au développement de projets annexes pour écrire ce programme. Il aurait ensuite pris soin d'avertir les responsables du projet Street View afin qu'ils discutent des éventuelles conséquences de ce type de collecte sur la vie privée avec le conseiller juridique dédié aux produits.

Il ne s'agirait donc aucunement d'une erreur comme l'expliquait Google puisque la FCC ajoute que 7 autres ingénieurs ont ensuite revu le programme sans pour autant émettre de critique quant aux éventuelles conséquences d'une telle collecte. En France, cette négligence a déjà couté 100 000 euros à Google, suite à une condamnation de la Cnil. Reste à connaître la décision finale de la FCC.

FCC Report on Google Street View personal data mining
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

LG lance un service de stockage dans le cloud aux USA et en Corée du sud
Microsoft publie le thème Metro sur jQuery Mobile
Rapport de sécurité annuel : Microsoft reste vigilant contre le ver Conficker
Les Intel Ivy Bridge sont plus chers et plus chauds que prévu
Mozilla dévoile les nouveautés de Firefox 14
Microsoft se lance sur le marché du livre électronique
France : Google Suggest poursuivi par des associations antiracistes
Samsung et Apple : rencontre au sommet le 21 mai
Apple répond aux critiques sur sa fiscalité américaine
Huawei investit dans la reconnaissance de mouvements et le stockage
Haut de page