Universal pourrait aussi proposer son catalogue dans Google Music

15 novembre 2011 à 13h39
0
La maison de disque serait en passe de signer un accord de diffusion avec la plateforme musicale de Google. Après EMI (désormais propriété d'Universal), Universal pourrait proposer son catalogue de titres aux utilisateurs du service.

00FA000003551722-photo-google-music-sq.jpg
Selon Bloomberg, Universal serait disposé à proposer son catalogue de titres musicaux dans le cadre du service Google Music. Même si aucune confirmation n'a été donnée, une source proche du dossier a expliqué que la Major serait en passe de signer un accord de diffusion avec la firme américaine.

Par contre, Sony et Warner auraient refusé de passer un tel contrat au regard des conditions d'échange et de partage du service proposé par Google. Pour l'instant, les utilisateurs situés aux Etats-Unis peuvent stocker leur musique sur un serveur distant pour y avoir accès. A terme, le service devrait proposer d'acheter des morceaux mais également de les partager (dans certaines limites) sur Google+, le réseau social de la firme. Des conditions d'utilisation qui auraient donc déplu à Sony ainsi qu'à la Warner...

Pour rappel, Universal Music Group a récemment annoncé l'acquisition de son concurrent britannique, EMI, pour 1,4 milliard d'euros. Une fois que les dernières modalités du rachat seront signées, Universal disposera d'un immense réservoir d'artistes reconnus comme les Beatles mais également de nombreux labels.

Cette maison de disques devrait compter environ 10 % du marché mondial de la musique enregistrée. Elle représentera donc un argument de poids en faveur du service musical de Google qui ouvrira prochainement ses portes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top